Quand l’application “Localiser” aide à lutter contre le trafic sexuel

Apple propose depuis plusieurs années maintenant une application permettant de localiser facilement un Mac, un iPhone ou même un iPad disparu. L’outil a récemment conduit à l’arrestation d’un trafiquant sexuel.

Cette histoire invraisemblable prend place à la nouvelle Orléans. Randy Jonal Schenck a commencé à prostituer sa femme en 2013.

Une femme tentant de se protéger

Crédits Pixabay

Au départ, cette dernière était consentante, mais cela n’a pas duré. L’homme a alors fait pression sur elle en lui promettant à récupérer la garde de ses enfants.

Il a forcé sa femme à faire l’escort

Deux mois plus tard, la situation a pris une toute nouvelle tournure et Randy Jonal Schenck a persuadé sa femme de droguer ses clients afin de les voler. Réticente, cette dernière a fini par accepter après plusieurs passages à tabac.

Pour trouver ses victimes, l’homme n’allait pas chercher très loin et il publiait ainsi des annonces explicites sur plusieurs sites dédiés comme Backpage.

Le couple a continué son petit manège pendant plusieurs années, mais il a commis une erreur en 2017 en dépouillant un de ses clients de son smartphone et de ses ordinateurs… tous fabriqués par Apple et localisables par le biais de l’application éponyme.

La victime, un homme dont l’identité n’a pas été communiquée, a donc utilisé Localiser pour retrouver le couple et avertir les forces de l’ordre. Ces dernières sont immédiatement intervenues à l’endroit indiqué par l’outil, un hôtel situé en Géorgie.

La police a retrouvé le couple grâce à l’application Localiser

En arrivant sur place, la police a immédiatement procédé à l’arrestation de Randy Jonal Schenck qui n’a opposé aucune assistance, mais également à celle de son épouse.

Blessée, cette dernière venait d’être passée à tabac par son époux.

Après une enquête de plusieurs semaines, les forces de l’ordre sont parvenues à retracer les déplacements du couple et elles ont découvert que l’une de ses victimes avait trouvé la mort après avoir été droguée. La femme a reconnu les faits et elle a été condamnée à sept ans de prison ferme au début du mois.

Schenck, de son côté, clame son innocence et son procès est toujours en cours. Il risque de 15 ans de prison… à la prison à vie s’il est reconnu coupable. Il est en effet poursuivi pour trafic sexuel par coercition, transport d’une personne pour la prostitution, fraude électronique et vol aggravé.

Mots-clés apple