Quand l’Autopilot d’une Tesla évite un sanglier

Une vidéo qui montre un nouvel exploit de la fonction Autopilot de Tesla est en train de devenir virale. On y voit un véhicule électrique de la marque éviter de justesse un sanglier traversant l’autoroute.

Le pire a été évité de justesse. C’est le moins qu’on puisse dire après avoir visionné la vidéo partagée par Pranay Pathole sur Twitter. Celle-ci montre effectivement une Tesla esquiver ce qui semble être un sanglier au milieu de la route. Encore plus intéressant, le conducteur affirme que sa voiture était en mode Autopilot au moment de l’incident. Certes, l’animal est à peine visible sur les images, mais il semble que la Tesla a évité de le heurter de face, le côté du véhicule l’ayant tout de même frôlé. Ce n’est évidemment pas la première fois qu’un propriétaire d’une Tesla poste une vidéo montrant à quel point l’Autopilot est efficace.

Crédit photo : Jteder – Pixabay.com

Néanmoins, ce sont plutôt les séquences culpabilisant la fonction qui apparaissent fréquemment en ligne.

Une fonction mitigée

Force est de constater que bon nombre de personnes ont cru pendant longtemps que l’Autopilot de Tesla n’était pas en mesure de gérer une manœuvre aussi brusque et dangereuse. Ceci est en partie dû au fait que certains ont du mal à croire à l’efficacité de la technologie à cause d’une vaste limitation de sécurité.

À cela s’ajoute la croyance selon laquelle le réflexe humain est plus rapide que celui d’une machine.

Toutefois, dans une réponse au tweet de Pranay Pathole, Elon Musk affirme que « ce qui paraît rapide pour un être humain est lent pour un ordinateur ». Le PDG de Tesla promet même de déployer des mises à jour logicielles pour améliorer la fiabilité et l’efficacité du pilote automatique. Rappelons que cette fonction repose sur une vision à basse lumière à 360 °. Elle utilise aussi un sonar et un radar.

À lire aussi : Tesla rencontrerait des problèmes de production pour la Model Y

Tesla recommande l’activation de l’Autopilot

D’après le géant américain de l’automobile, il est beaucoup plus prudent de conduire avec le pilote automatique que sans la fonction.

Tesla a même publié un graphique montrant une importante baisse du nombre d’accidents par rapport à la distance parcourue lorsque celle-ci est activée. Cependant, ces données sont à prendre avec prudence dans la mesure où les automobilistes se servent principalement de l’Autopilot sur l’autoroute, où les risques d’accident sont plus faibles.

Mots-clés tesla