Quand le deepfake permet aux streameurs de changer d’identité

Les progrès réalisés dans le domaine de l’Intelligence Artificielle a permis à de nombreuses applications et logiciels de voir le jour. Le deepfake fait partie de ces technologies basées sur l’IA qui ont trouvé des applications auprès du grand public. Nombreux sont en effet ceux qui l’utilisent pour modifier des images et créer des vidéos amusantes à partager sur les réseaux sociaux. Certaines entreprises l’utilisent également pour créer des pubs avec des clones par exemple, et il y a aussi les pays qui fabriquent des imitations de rivaux politiques.

Dernièrement, un nouveau type de technologie deepfake a vu le jour. Il s’agit d’un moyen de transformer son visage en temps réel et qui permet maintenant aux streameurs de changer d’identité. Le logiciel en question s’appelle DeepFaceLive et il s’agit d’un programme open-source basé sur l’AI pouvant transformer le visage en celui d’une autre personne en pleine visioconférence ou sur les plateformes de streaming.

Une illustration représentant un site de vidéos populaire
Image par febrian eka saputra de Pixabay

Selon les informations, DeepFaceLive a été créé par un développeur connu en ligne sous le nom d’Iperov.

A lire aussi : Deepfake porn : on vient de franchir une nouvelle étape, et pas la meilleure

Un outil très prisé des streameurs

Selon le youtubeur russe Vladislav Pedro, les streameurs ont déjà commencé à utiliser l’outil DeepFaceLive sur les sites comme Twitch. Il a ajouté que c’est une technologie qui a beaucoup de potentiel. C’est un logiciel qui peut être utilisé à la fois par les streameurs et les créateurs, et ce quel que soit le contenu proposé.  

Bien évidemment, un outil pour transformer son visage en celui de quelqu’un d’autre n’est pas du tout sans danger. Entre de mauvaises mains, le logiciel pourrait être utilisé pour commettre des délits comme l’usurpation d’identité.

A lire aussi : Ce site peut déshabiller n’importe quelle photo avec le deepfake porn

Les dangers du deepfake

Selon Henry Adjer, chef de la communication et des analyses de recherche au sein de l’entreprise technologique Deeptrace, spécialisée dans l’IA, beaucoup vont utiliser DeepFaceLive comme un outil amusant pour les livestreamings sur Twich ou pour créer des vidéos drôles pour TikTok. Mais il a ajouté que ses recherches sur les deepfakes ont toujours montré qu’il y avait les autres qui ne penseront qu’à l’utiliser de la mauvaise manière. Parmi ces personnes malintentionnées, il y aura par exemple des streameurs qui vont « porter » le visage de personnes célèbres sans consentement. Il y aura aussi ceux qui vont essayer de duper les systèmes de reconnaissance faciale.

On peut dire que nous vivons actuellement à une époque où il faut faire très attention à ce que l’on voit en ligne. Une technologie de ce niveau peut en effet transformer Internet en un terrain de chasse pour arnaqueurs.

Mots-clés deepfake