Quand le ministre de la défense russe utilise la capture d’un jeu vidéo pour accuser les Etats-Unis de collaborer avec ISIS

Le 14 novembre 2017, le ministère de la défense russe a publié sur son compte Twitter un message indiquant que les Américains collaboraient avec l’état islamique et assuraient même leur protection. Pour appuyer ses dires, les services de renseignement russes ont publié des images prises par un satellite montrant des djihadistes escortés par l’armée américaine en Syrie. Ce n’est pas la première fois que les Russes accusent les États-Unis d’être en étroite collaboration avec l’état islamique.

Eliot Higgins, un journaliste qui enquête sur les conflits syriens et ukrainiens a tout de suite remarqué que ces preuves n’étaient qu’une supercherie. L’une des images utilisées comme preuve provenait d’un jeu vidéo du nom de AC-130 Gunship Simulator. On y voyait encore les messages des joueurs.

Fake News Russe

Après les commentaires, le ministère de la défense russe s’est empressé d’effacer les tweets. Une action vivement critiquée par les internautes.

L’armée russe accusée de « fake news »

Ces derniers n’ont pas pu s’empêcher de passer au crible les autres photos publiées par les comptes associés. Ils ont alors affirmé que certaines images ont été prises durant un raid aérien de l’aviation irakienne contre l’état islamique qui s’est passé l’année dernière.

L’ONG CIT a d’ailleurs confirmé que c’était pendant un bombardement irakien en 2016.

Prise en flagrant délit de « fake news », l’armée russe a envoyé un communiqué stipulant que cet incident était dû à une erreur faite par un employé civil. Ce n’est pas la première fois que les Russes ont eu recours à ce genre de pratique.

Une nouvelle guerre froide ?

Voilà la question que tout le monde se pose. Depuis quelque temps, on n’a pas pu s’empêcher de remarquer que les relations entre les États-Unis et la Russie étaient de plus en plus tendues. Ce genre de pratique ne va pas du tout plaire à Washington. Les relations diplomatiques entre ces deux pays ne risquent donc pas de s’améliorer.

Depuis la crise en Syrie, les deux camps sont en perpétuel conflit diplomatique. En octobre, Moscou a déjà accusé Washington de faire semblant de combattre les djihadistes. La Russie qui appuie le régime actuel, celui de Bachar al-Assad accuse ouvertement Washington de faire le jeu de l’état islamique.

Les internautes attendent avec impatience la réponse de Donald Trump par rapport à ces derniers événements.

Mots-clés failrussie