Quand le site d’un état renvoie vers du contenu porno

L’état du Connecticut, aux États-Unis, s’est récemment retrouvé dans une situation embarrassante. Il y a quelques jours, comme le rapporte le site Yankee Institute, les autorités locales ont voulu publier des informations à l’intention du corps enseignant sur le site officiel du Connecticut.

Néanmoins, au lieu de publier un lien qui mène vers une page intitulée « Core Standards for Teachers » (Normes fondamentales pour les enseignants), les responsables du site ont partagé un lien qui redirige les visiteurs vers un site porno. Les internautes qui ont cliqué sur le lien se sont retrouvés sur un site qui leur propose des services d’escorting et qui regorge de photos de femmes nues.

Une femme se tenant le visage dans les mains

Photo de Anthony Tran – Unsplash

Les responsables du site web de l’état du Connecticut ont vite réagi et ont pu résoudre le problème.

Les utilisateurs de Google Search épargnés

Cet incident n’a touché que les personnes qui ont cliqué sur le lien partagé sur le site de l’état du Connecticut, dans la section « Curriculum and Instruction. » Ceux qui ont effectué des recherches via Google Search pour accéder au « Core Standards for Teachers » n’ont rencontré aucun problème.

Les enseignants qui sont passés par Google Search pour consulter le « Core Standards for Teachers » se sont vus proposer de nombreux liens concernant l’éducation. Les personnes qui sont entrées dans la section « Curriculum and Instruction », du site du Connecticut, sont, quant à elles, tombées sur des contenus à caractère pornographique.

À lire aussi : Oups, un lien menant vers un site porno se cachait sur le site de la famille royale britannique

La situation est sous contrôle

Les responsables du site ont été notifiés de cet incident à temps. Après avoir supprimé le lien qui menait vers le site porno, le Connecticut Department of Education (CSDE) a incité ses partenaires éducatifs à vérifier leur matériel en ligne.

« Nous avons supprimé l’URL du site web et avons conseillé à tous les districts et partenaires éducatifs de procéder à un examen approfondi de leurs propres sites web et sous-pages, afin de supprimer tout lien vers la page CT Core Standards qui appartient à une autre entité non associée au CSDE. »

Peter Yabzak, le responsable communication du CSDE, a souligné que le « site où le lien apparaît n’est plus un domaine associé au CSDE, ou lui appartenant depuis l’année dernière. »

Il a poursuivi en expliquant que le CSDE avait « migré tout son contenu vers un nouveau site web. »

Mots-clés nsfy