Quand le Soleil a des cornes, une photo insolite de la dernière éclipse solaire

Le levé du soleil est un spectacle époustouflant dont on ne se lasse pas. Mais lorsqu’on regarde à l’horizon et qu’au lieu d’un beau soleil ce sont des espèces de cornes rouges géantes qu’on voit, il y a vraiment de quoi être surpris.

C’est pourtant l’image impressionnante qu’a pu capturer le passionné de photo, Elias Chasiotis, alors qu’il passait les derniers jours de 2019 au Qatar.

Crédits Pixabay

“Le lever de soleil du diable”

Passionné d’astronomie depuis son enfance, Chasiotis est également astrophotographe amateur depuis 15 ans. Il a capturé ces impressionnants clichés dans la ville côtière d’Al Wakrah, au Qatar, le matin du 26 décembre 2019, lorsqu’une éclipse annulaire était en cours. On peut y voir ce qui ressemble aux cornes du diable sortir de l’eau à l’horizon. Des photos impressionnantes qui ne sont pourtant pas le fruit du hasard ou de la chance. Car Chasiotis a en effet délibérément choisi un endroit où l’horizon était dégagé et où il avait une vue parfaite sur le soleil éclipsé émergeant de la mer.

“J’espérais que des effets optiques comme un mirage inférieur seraient visibles et j’ai eu la chance de les capturer”, a-t-il déclaré. “Les conditions météorologiques n’étaient pas bonnes au début car il y avait beaucoup de brume et de nuages ​​bas dans le sud-est… J’avais peur que rien ne sorte de l’éclipse. Cependant, lorsque le soleil a finalement commencé à se lever, il ressemblait à deux pièces distinctes, une sorte de cornes rouges perçant la mer.”

Progressivement, la forme d’un croissant s’est dessinée à l’horizon, preuve qu’il s’agissait bien du soleil et non d’un monstre gigantesque qui se manifestait. Mais Chasiotis avait eu le temps d’immortaliser cet étrange phénomène qui a été surnommé « le lever de soleil du diable ».

Une belle récompense pour un photographe chevronné

“Ce fut en effet le lever de soleil le plus étonnant que j’aie jamais vu ! Le seul problème est que j’ai raté la phase annulaire de l’éclipse («l’anneau de feu») à cause des nuages. Lorsque le soleil réapparut, ce fut de nouveau un croissant. En dépit d’avoir raté la partie principale de l’éclipse, je me suis senti vraiment bien récompensé.”, a déclaré Chasiotis.

L’astrophotographe amateur dit maintenant attendre avec impatience la prochaine éclipse annulaire en juin 2020 et la prochaine éclipse solaire totale en décembre 2020. Espérons que les clichés seront tout aussi impressionnants que ceux-là !

Mots-clés insolite