Quand Lego trolle Tesla au sujet de son CyberTruck

Le 22 novembre 2019, Elon Musk a présenté le Cybertruck, le pick-up futuriste construit par Tesla, dans une conférence à Los Angeles. La première camionnette électrique de l’entreprise était censée être blindée. Le PDG du constructeur automobile a donc demandé à Franz von Holzhausen, responsable de design chez Tesla, d’effectuer une série de tests sur le véhicule en guise de démonstration.

Au début, le pick-up électrique au design simpliste a résisté à un coup de massue. Toutefois, lorsque le PDG de Tesla a demandé à Franz von Holzhausen de lancer une boule de pétanque sur la voiture, la vitre s’est fissurée. Après un autre choc, elle s’est brisée.

Quand LEGO trolle Tesla

Quand LEGO trolle Tesla (crédits Lego Australia)

Ce qui a bien entendu conduit de nombreux internautes à se moquer du Cybertruck sur la toile.

Lego, le fabricant de jouets, a également trollé Tesla en publiant la photo d’une version en lego du véhicule. L’image a été postée lundi dernier sur la page Facebook australienne de l’entreprise.

Trois petites briques et des roues en plastique

La version miniature du Cybertruck est faite de trois petites briques et des roues en plastique. Ainsi, le groupe danois s’est ouvertement, mais minutieusement, moqué de la firme américaine. Le post de Lego a été accompagné du commentaire : « L’évolution du pick-up est là. Garanti incassable ».

Sur Twitter, en réaction au commentaire d’un internaute, Elon Musk a écrit : « L’impact du marteau sur la porte a fragilisé le verre, c’est pourquoi la boule métallique n’a pas rebondi. Nous aurions dû lancer la boule sur la vitre, et ensuite taper la porte avec le marteau. La prochaine fois… » Pourtant, la boule de pétanque a eu les mêmes effets sur les vitres du devant et de l’arrière, alors qu’elles étaient à l’abri du coup de massue.

Le 23 novembre 2019, Musk a publié une vidéo pour montrer que la vitre n’aurait pas dû se casser. La séquence montre Franz en train de lancer la boule de pétanque sur la vitre du devant avant la conférence. Le métal a rebondi et la vitre est restée intacte.

Franz aurait également raconté à un utilisateur de Reddit, trente minutes avant le début de la conférence, que le projectile a déjà été lancé « 5 fois sur la vitre la veille, sans aucun problème », et qu’il « suspectait que cela avait créé des microfractures ».

Le fiasco n’a pas dissuadé les clients

Tesla a encore du temps pour mettre au point son prototype. En effet, la production du modèle est prévue pour la fin de l’année 2021.

Par ailleurs, le « fiasco » ne semble pas avoir dissuadé les clients de l’entreprise. Le constructeur automobile a déjà validé plus de 200 000 commandes en à peine quelques jours.

Mots-clés Cybertrucklegotesla