Quand les astronomes comparent des naines blanches et d’autres étoiles en fin de vie à des serial killers

Grâce aux informations fournies par l’observatoire spatial de Gaia, des scientifiques l’Université de Warwick (Angleterre) ont été en mesure d’identifier les constituants atmosphériques de 4 naines blanches.

Et à leur grande surprise, ces astronomes ont trouvé que les restes des anciennes planètes qu’elles ont avalées enveloppaient désormais ces naines blanches. Ce qui a conduit les chercheurs à comparer ces dernières avec un célèbre tueur en série, Ed Gein, qui réservait le même sort à ses victimes en revêtant leur peau.

Crédits Pixabay

Selon les chercheurs, à la fin de sa vie, le Soleil pourrait réserver un sort légèrement différent aux planètes et aux divers corps célestes qui se trouvent dans notre Système solaire. Ainsi, notre étoile ne se couvrira probablement pas des restes de ce qui se trouve dans le Système solaire. Il se contentera de les engloutir en toute discrétion, comme Hannibal Lecter le faisait avec ses proies.

Avant de mourir, les naines blanches deviennent particulièrement violentes

À l’instar de notre Soleil, autrefois, ces astres étaient tous les centres de leurs systèmes solaires. Mais avant de mourir, ces naines blanches ont engendré une attraction gravitationnelle extrêmement violente. Ce qui leur a permis d’aspirer la croûte des planètes qui orbitaient autour d’elles, pour ensuite s’en envelopper.

Les scientifiques sont arrivés à cette conclusion grâce à la découverte de métaux propres aux planètes rocheuses, retrouvés dans l’atmosphère des 4 naines blanches étudiées. Remarquons tout de même qu’à l’exception de la croûte continentale, les chercheurs ont confirmé que la composition des anciennes planètes qui ont jadis orbité autour de ces étoiles est différente de celles qu’on a dans notre Système solaire.

Qu’en sera-t-il de notre Soleil, quand il viendra à mourir ?

Selon Boris Gaensicke, chercheur de l’Université de Warwick, il y a très peu de chance que notre soleil fasse la même chose que ces naines blanches, lorsque sa vie prendra fin. En effet, quand notre étoile mourra, elle deviendra plutôt une géante rouge.

Ainsi, dans quelques millions d’années, le Soleil devenu une géante rouge absorbera juste la Terre et les divers corps célestes qui se trouvent dans notre Système solaire, comme les astéroïdes, les lunes et bien évidemment les autres planètes, sans laisser de traces, et finira par exploser, donnant lieu à un nouveau cycle.