Quand les britanniques ignorent les e-mails authentiques par peur des escroqueries

Une étude menée auprès de 2 000 adultes du Royaume-Uni a révélé que près de la moitié d’entre eux sont devenus très méfiants à l’égard des escroqueries. À cause de cela, ils n’hésitent plus à ignorer les e-mails, même les plus authentiques.

Selon l’étude, un adulte sur trois aurait peur de cliquer sur des liens potentiellement dangereux qui peuvent se trouver dans les e-mails. Par prudence, ils essaient toujours de vérifier avant de les ouvrir. La peur des arnaques en serait la principale raison, mais il y a aussi la crainte des virus informatiques et de l’usurpation d’identité.

Crédits 123RF.com

Si certaines personnes prennent la peine de vérifier leurs e-mails, d’autres vont jusqu’à les ignorer pour éviter de se faire arnaquer. D’après l’étude, 47 % des Britanniques négligeraient même les e-mails importants et authentiques.

La réaction des gens face à l’insécurité en ligne

L’étude en question a été dirigée par le professeur Kerensa Jennings, conseillère principale sur l’impact numérique chez BT. Selon ses dires, il n’est pas étonnant que les gens soient prudents et attentifs vis-à-vis des e-mails qu’ils reçoivent. En effet, les escroqueries en ligne existent depuis plusieurs années déjà. Certains arnaqueurs n’hésitent pas à envoyer des e-mails aux gens, prétendant écrire au nom de leur banque ou d’une entreprise bien connue. Ils leur demandent ensuite de communiquer leurs informations personnelles.

Même si beaucoup d’internautes font preuve de prudence, il s’avère que plus d’une personne sur dix ne vérifie pas les liens dans leurs courriels avant de cliquer dessus. La conséquence est que trois personnes sur dix auraient déjà été victimes d’escroquerie. Une personne sur deux aurait également failli se faire avoir en appuyant sur un lien, pensant qu’il était authentique.

Une enquête effectuée par OnePoll.com a révélé que plus du tiers des personnes enquêtées refusent de communiquer leurs coordonnées bancaires par texto par peur d’être arnaquées. Un cinquième des participants à l’enquête éviteraient également les sites de médias sociaux pour la même raison. Les gens seraient même méfiants en ce qui concerne les achats en ligne. Plus d’une personne sur dix a déclaré éviter ces plateformes pour se protéger des voleurs de données.

Comment éviter les arnaques en ligne ?

Selon Jennings, il est important de ne jamais donner ses informations personnelles ou ses coordonnées bancaires à l’avance. C’est surtout valable lorsqu’une personne ou une entreprise nous contacte à l’improviste. On peut aussi contacter directement l’entreprise pour vérification, en cas de doute.

L’initiative Skills for Tomorrow de BT offre des ressources et des conseils gratuits pour aider les gens à rester en sécurité en ligne. Une formation de 10 minutes est disponible pour ceux qui sont intéressés, afin de savoir repérer les signes courants d’escroquerie et d’arnaque.

Mots-clés arnaquee-mail