Quand les cartographes cachent des dessins dans leurs cartes

Il peut arriver que les plus sérieux des travailleurs sortent une fois de temps en temps de leur routine quotidienne et fassent quelques petites folies, et les cartographes suisses ne font pas exception. Depuis des décennies, l’organe responsable des cartes en Suisse, la Swiss Federal Office of Topography, a en effet vu certains de ses employés défier les instructions et insérer de petits dessins presque invisibles sur les cartes officielles.

En général, ces dessins sont incrustés dans les parties de la carte représentant des zones rurales, sûrement pour passer inaperçu. Au cours des années, on a ainsi repéré divers types de motifs insérés furtivement comme une araignée, une marmotte, un visage, et même une femme nue !

Crédits Pixabay

Selon les informations, il ne s’agit pas du tout d’erreurs, mais de dessins insérés délibérément par des cartographes officiels.

Des dessinateurs prudents

D’après ce que l’on sait, les cartes produites par Swisstopo passent par un processus de révision très rigoureux avant d’être publiées. Ainsi, retrouver des petits dessins illégaux plus tard signifie que le cartographe a réussi à tromper ses collègues.

Comme il s’agit de cartes officielles, les cartographes responsables des petites illustrations sont considérés comme ayant enfreint leur engagement de tracer une carte le plus exactement possible. Toutefois, jusqu’ici, aucun employé de Swisstopo n’a encore été renvoyé pour avoir été attrapé. D’ailleurs, la plupart des plaisantins calculent le moment de la publication de la carte pour que celui-ci n’ait lieu qu’après leur départ à la retraite.

Éviter les copies ?

Il n’est pas rare de voir des erreurs sur les cartes, qu’elles soient accidentelles ou délibérées. Certaines de celles qui sont faites intentionnellement ont quelquefois un but bien précis, c’est de se protéger contre le piratage. Il est en effet très facile de recopier le travail de quelqu’un d’autre puis de dire que l’on s’est basé sur la réalité. Ainsi, les cartographes ajoutent souvent des rues fictives pour différencier leur travail de la réalité.

En ce qui concerne les cartes suisses, on peut dire que les cartographes qui ont inséré les petits dessins connaissent bien leur métier. Ils ont en effet réussi à utiliser les motifs présents sur la carte pour cacher leurs illustrations. Qui sait ? Il existe peut-être d’autres dessins qui n’ont pas encore été découverts à ce jour.