Quand les complotistes s’inspirent de l’oeuvre de Harry Potter pour créer un monstre en Argentine

L’Argentine s’est retrouvée au cœur de nombreuses théories loufoques depuis la semaine dernière, et notamment depuis la diffusion sur les réseaux sociaux de la photo d’une créature monstrueuse ressemblant à un Loup Garou en train de se promener dans les ruelles d’un village local. Il ne s’agissait cependant que d’un simple montage.

Tout a commencé la semaine dernière lorsqu’un photographe a publié en ligne une étonnante photo montrant une créature imposante et émaciée en train de longer le mur d’une habitation située dans un village argentin.

Loup-garou Argentine

L’image s’accompagnait d’un court message évoquant une étrange créature mesurant deux mètres de haut.

Un loup-garou en Argentine, vraiment ?

Plus inquiétant encore, le photographe à l’origine du partage de la photo accusait le monstre d’avoir tué pas moins de deux chiens à Totoras, une ville située dans la province de Santa Fe et donc dans la région centre-est du territoire argentin.

Par la suite, la publication a été massivement reprise dans la complosphère et de nombreux spécialistes de la chose ont alors cru mettre la main sur la preuve de l’existence des loups-garous.

Toutefois, la photo en question ne s’est pas limitée aux chaînes et aux sites complotistes ou traitant de phénomènes inexpliqués et elle s’est ainsi retrouvée en une de plusieurs tabloïds américains et britanniques.

La photo de ce “loup-garou’ a donc fait plusieurs fois le tour de la toile et elle a fini par se retrouver entre les mains des experts de Snope, un site spécialisé dans les hoax et dans le debunking. En observant attentivement la créature mise en scène sur la photo, ces derniers ont alors réalisé que le monstre en question n’en était pas à sa première apparition.

Si vous connaissez sur le bout des doigts l’univers de Harry Potter, alors vous savez très certainement que le petit sorcier n’affronte pas seul Voldemort et ses partisans. Durant son périple, il a en effet pu compter sur le soutien de ses amis et de quelques professeurs… à commencer par le fameux Remus Lupin.

Un hoax inspiré de Harry Potter

Introduit avec Le Prisonnier d’Azkhaban, Remus Lupin est un professeur assez particulier et il souffre ainsi de lycanthropie, un mal qui le pousse parfois à se transformer en un loup-garou sanguinaire.

Ce pouvoir, ou cette malédiction, il le tient du terrible Fenrir Greyback et donc d’un autre loup-garou allié à Voldemort. Il a en effet mordu Remus alors que ce dernier n’était qu’un enfant pour se venger de son père.

Remus Lupin occupe une place importante dans la saga de J. K. Rowling et il apparaît donc sur la page de Pottermore consacrée aux loups-garous.

Or justement, si vous vous rendez sur place, vous trouverez une illustration en tête de page, une illustration montrant précisément un loup-garou en train de se déplacer dans une obscure forêt. Et devinez quoi ? La créature mise en scène sur cette image d’illustration ressemble comme deux gouttes d’eau au monstre “repéré” en Argentine. L’image a simplement été retournée et volontairement dégradée pour être intégrée à la scène.

Loup-garou Argentine 2

Mots-clés insolite