Quand les jeux se téléchargeaient à la radio

Aujourd’hui, si vous voulez jouer à un jeu vidéo, il vous suffit généralement de l’acheter en ligne. Mais ça n’a pas toujours été aussi facile. Grâce à un article publié par le site Interesting Engineering, on a appris qu’auparavant il fallait passer par la radio pour télécharger des jeux. Cette pratique était très courante dans les années 1970 et 1980.

Cette période coïncide à l’avènement des ordinateurs personnels dotés de microprocesseur. Parmi les plus populaires, on citera l’Apple II, le Commodore PET ou encore le TRS-80. Ces ordinateurs étaient alors très loin de ceux que nous connaissons actuellement. En guise de support de stockage, ils se servaient d’une cassette audio. Grâce à elle, il était possible d’installer des logiciels sur ces appareils.

Un joueur devant son écran, un casque sur les oreilles
Crédits Pixabay

L’utilisation de ces cassettes a donné une idée aux ingénieurs du diffuseur audiovisuel Nederlandse Omroep Sticthing (NOS). C’est grâce à eux que les gens ont commencé à télécharger des jeux via la radio.

Des données transmises grâce à la radio

Les ingénieurs du NOS se sont dit que si les logiciels et les jeux pouvaient être stockés sur des cassettes audio, alors il était aussi possible de transmettre leurs données par la radio. Pour vérifier leur hypothèse, ils ont lancé une émission intitulée « Hobbyscoop » qui permettait aux gens de « télécharger » des jeux sur leur ordinateur personnel.

Le principe était relativement simple : retranscrire les données radio sur la cassette.

L’émission qui diffusait ces données consistait en des sons similaires à ce qu’on entendait auparavant lorsque les modems tentaient de se connecter à Internet. Le processus utilisé était assez laborieux. En effet, chaque séquence de données devait être diffusée quatre fois pour que le téléchargement soit complet.

A lire aussi : PlayStation 5, Sony prévoit un record de ventes

Une pratique devenue populaire

Face au succès rencontré par leur émission, les ingénieurs du NOS ont décidé de créer un format standard de traduction baptisé BASICODE. Cela leur a permis de dire adieu aux problèmes de compatibilité entre les machines. La transmission de jeux par la radio est devenue tellement populaire que d’autres émissions ont vu le jour un peu partout dans le monde.

En Yougoslavie, la station radio « Ventilator 202 » a diffusé 150 logiciels entre 1983 et 1986. Les émissions ne se contentaient plus de partager des jeux vidéo. Elles proposaient également des logiciels de calcul, des outils pédagogiques ou encore des encyclopédies.

Cette pratique a cessé vers la fin des années 1980 avec l’arrivée des disquettes.

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.