Quand Nissan déploie le ProPilot Park dans une auberge de jeunesse

Nissan, le constructeur automobile japonais, a investi dans un nouveau domaine en équipant une auberge de jeunesse d’un dispositif qui facilite la vie de ses hôtes. Grâce à cette technologie, les pensionnaires n’auront plus à ranger leurs meubles et leurs chaussons, car le dispositif s’en chargera à leur place.

La première auberge de jeunesse à avoir bénéficié de cette technologie signée Nissan est basée à Hakone, une ville qui se trouve à 80 kilomètres de Tokyo. Baptisée Nissan ProPilot Park, cette technologie permet à vos chaussons de se placer automatiquement à l’entrée de l’auberge sans que vous les ayez touchés.

En dehors des chaussons, le Nissan ProPilot Park peut aussi réorganiser les coussins, les tables, et la télécommande de la télévision.

Du Nissan Leaf aux chaussons

Bien avant de se lancer dans le rangement automatique des objets du quotidien, la technologie ProPilot Park de Nissan était destinée à la Nissan Leaf. Ce système est intégré à cette gamme d’automobiles pour lui permettre de trouver une place de parking.

Grâce au ProPilot Park, la Nissan Leaf pouvait automatiquement faire ses manœuvres pour se garer sur l’emplacement qu’il a trouvé après que le conducteur ait appuyé sur une touche spécialement dédiée à cette fonctionnalité. La voiture peut notamment accélérer, freiner ou se diriger elle-même.

Des objets motorisés et à roues

Pour permettre aux chaussons et autres objets du quotidien pris en charge par ProPilot Park, l’équipe de Nissan les a équipés de roues, de moteurs et de capteurs. Lorsqu’ils ne sont plus utilisés par les pensionnaires de l’auberge de jeunesse, ils sont programmés pour se ranger automatiquement aux endroits qui leur ont été assignés.

Nissan a expliqué que son objectif en intégrant ProPilot Park à ces objets était de « divertir les invités et de réduire la charge de travail du personnel. » Même si le constructeur japonais ne l’avoue pas, il en profite également pour attirer l’attention du consommateur sur les technologies de conduites autonomes qu’il développe.

Pour le moment, seule cette auberge japonaise dispose de cette technologie. Nissan n’a pas indiqué si à l’avenir d’autres enseignes pourraient en bénéficier.