Quand Persévérance immortalise une petite tempête de sable sur Mars

Un mois après son arrivée à la surface de la planète Mars, le rover Persévérance de la NASA continue de tester ses différents instruments, et l’agence spatiale américaine n’hésite pas à partager les premiers pas de l’appareil sur les réseaux sociaux. On a par exemple pu entendre les premiers sons enregistrés sur Mars grâce à un micro intégré, et on a aussi eu droit aux images du rover en train de rouler pour la première fois.

Le 17 mars dernier, le compte Twitter dédié à Persévérance a publié une toute autre nouvelle pas forcément en rapport avec le test des différents instruments de bord. Le post consistait en une courte vidéo GIF qui montrait une petite tempête de sable, plus connue sous le nom de « dust devil », qui a été capturée par l’une des caméras installées sur le rover.

Crédits Pixabay

Une fois de plus, il s’agit d’une première pour le rover Persévérance qui a pour mission de détecter des traces d’une ancienne vie au niveau du cratère Jezero.

Une découverte au hasard

Il est à noter que Persévérance n’était pas spécialement à la recherche de ces petites tornades de sable. Cette découverte est en effet survenue tout à fait au hasard. En analysant les images prises par une des caméras, les ingénieurs de la NASA ont remarqué la présence du dust devil à une certaine distance. Celui-ci effectuait un mouvement de la droite vers la gauche près du bras robotisé de Persévérance.

Les dust devils c’est quoi ?

Ces petites tornades que l’on peut rencontrer sur la planète Mars, mais aussi sur Terre, sont des colonnes d’air en rotation qui sont visibles grâce à la poussière qu’elles soulèvent. Sur Terre, l’on sait que ces tourbillons se forment pendant les journées ensoleillées lorsque le sol se met à absorber une grande quantité de chaleur provenant du Soleil. Lorsque les conditions sont réunies, l’air en contact avec la surface, et qui est réchauffé, commence à remonter en effectuant un mouvement de rotation.

Même si actuellement la planète Mars approche de l’aphélie, c’est-à-dire le point le plus éloigné du Soleil au niveau de son orbite, il semble que la planète reçoive encore assez d’énergie solaire pour créer des dust devils. L’image publiée par la NASA, que vous pouvez voir ci-dessous, le prouve.

Mots-clés marspersévérance