Quand Siri associe un pénis à la fiche de Donald Trump

Siri, l’assistant virtuel d’Apple, fait parler d’elle grâce à une révélation pour le moins insolite. Le robot affiche un pénis à la place de la photo de Donald Trump, une erreur qui n’est pas passée inaperçue sur le web. Si l’assistant virtuel a pour vocation d’aider les gens et de leur simplifier la vie, la technologie n’est pas exempte d‘erreurs dont certaines sont tout simplement controversées.

Cette fois-ci, c’est sur l’âge du président Donald Trump qu’elle a fait une erreur. En demandant à Siri quel est l’âge exact de Donald Trump, les utilisateurs tombent sur une fiche avec une photo d’un pénis.

Trump IA

Pourtant, la fiche indique toutes les informations correctes relatives au président américain. On peut notamment y lire qu’il est le 45e président des États-Unis.

On y trouve également le parcours du locataire de la Maison-Blanche en politique. Alors, pourquoi est-ce que la photo d’illustration affiche autre chose ?

Une autre erreur de Siri

Il existe deux explications à cette situation. Soit, la personne qui a édité la page Wikipedia a modifié la photo, soit on joue des tours à l’algorithme utilisé par Siri pour générer les images. Dans tous les cas, il s’agit d’un bug non négligeable.

Ce n’est pas la première fois que Siri fait des erreurs. On se souvient encore de la bourde relative au tube Despacito qui a été rapidement corrigée par Apple, ce qui a provoqué une mauvaise publicité pour l’assistant virtuel de la marque à la pomme.

Les explications de Wikipedia

Wikipedia a rapidement précisé que cette faute est due à une modification directe sur la page dédiée au président US ou bien une tentative visant à perturber l’algorithme de Siri. D’ailleurs, un tweetos a précisé que l’image s’affiche également sur Safari lorsque l’on recherche le mot clé « Trump » sur le moteur de recherches.

En tout cas, l’image a fait le tour du web en quelques heures puisque les internautes n’ont pas hésité à faire le test. Si certains sont tombés sur la fameuse photo, d’autres ont vu la vraie photo du président. Ce phénomène prouve que les robots et algorithmes restent limités. Des améliorations sont encore à faire pour les perfectionner.