Quand Spotify aide à retrouver des enfants enlevés

On entend souvent parler d’histoires où un voleur un peu simple d’esprit (on va dire ça comme ça) se fait rattraper en partageant des selfies sur le compte Facebook de la victime ou grâce à des services et fonctionnalités de localisation de terminaux. Mais c’est Drew Weber, un enquêteur travaillant sur une affaire d’enlèvement, qui a eu une idée pour le moins originale : utiliser Spotify pour localiser les deux enfants victimes.

Spotify n’a d’ailleurs été que le commencement et d’autres services comme Netflix auront également été utiles pour confirmer la position et la communiquer aux services habilités à intervenir afin que tout se finisse bien pour les enfants.

Spotify

Inutile de vous cacher, Spotify sait où vous êtes

Tout commence par une bataille judiciaire entre deux parents, concernant la garde des enfants : alors que leur père gagne le procès, leur mère ne l’entend pas de cette oreille et décide purement et simplement de les enlever.

Après quelques mois de fuite, l’enquête ne donne toujours rien, et nous voici donc au moment où Weber a son idée : il a vent du fait que la femme en question est une utilisatrice de Spotify. Il fait alors le nécessaire auprès du service de streaming pour obtenir l’accès à ce compte, et c’est à ce moment-là que tout s’accélère.

Parvenant à récupérer l’adresse IP utilisée pour écouter de la musique, les enquêteurs parviennent alors à localiser l’auteure de l’enlèvement, une localisation d’autant plus confirmée par la même technique appliquée à d’autres services de streaming, comme indiqué plus haut.

Tout est bien qui finit bien, donc (aux yeux de la loi tout du moins, on passera sur le ressenti des enfants sur la situation). Et on ne manquera pas de noter que si c’est Spotify qui a ici été utilisé, d’autres auraient très bien pu faire l’affaire : personne n’est vraiment anonyme sur Internet.

Via | Photo : Benjamin Kerensa

Mots-clés spotify