Quand Thomson cherche à réinventer le netbook et lance un ordinateur à moins de 100 €

Thomson vient de lever le voile sur un nouvel ordinateur portable au prix très agressif. Le Neo 10 est en effet proposé à un 99 € et il a pour vocation à réduire la fracture numérique en facilitant l’accès à la technologie.

Si l’informatique s’est considérablement démocratisée et si de nombreux constructeurs ont fait en sorte de tirer le prix de leurs appareils vers le bas, l’achat d’un ordinateur reste un investissement important pour la plupart des foyers français.

Neo 10

C’est bien sûr un problème, et encore plus dans les familles nombreuses. Notamment celle abritant plusieurs collégiens.

Neo 10, le futur meilleur ami des collégiens ?

Désormais, de nombreux établissements ont opté pour la dématérialisation et mis en place des intranets afin de faciliter les échanges entre les élèves et leurs enseignants. En parallèle, les collégiens doivent aussi se familiariser avec les outils bureautiques et être capables d’effectuer des recherches en ligne dans le cadre de certains travaux dirigés.

Dans ce contexte, les élèves ne disposant pas d’un ordinateur à la maison peuvent être rapidement désavantagés et c’est précisément ce qui a poussé Thomson à lancer ce nouvel ordinateur.

Le Neo 10 n’est pas doté d’un look ravageur. Le châssis de la machine est effectivement fait en plastique et le niveau de finitions est équivalent à celui des anciens netbooks. Même chose d’ailleurs pour sa fiche technique.

L’ordinateur ne brille effectivement pas par ses caractéristiques et il embarque un écran de 10,1 pouces limité à une résolution en 1024 x 600 avec un Intel Atom cadencé à 1,33 GHz et couplé à 1 Go de mémoire vive. L’espace de stockage ne dépasse pas les 32 Go, mais il sera possible de l’étendre grâce au port micro SD intégré. La webcam répond présente, mais elle sera uniquement capable de filmer en VGA. Les haut-parleurs se contentent de leur part du strict minimum.

Une fiche technique très limitée

Plus ennuyeux, si le Neo 10 sera tout à fait capable de faire tourner les outils bureautiques traditionnels, il montrera rapidement ses limites en retouche photo ou même en montage vidéo. Ses propriétaires seront donc très vite limités par la faible puissance de calcul de son processeur et par la mémoire vive disponible.

D’autant que le Neo 10 est livré sous Windows 10, un système qui a aussi ses exigences sur le plan technique.

Le prix est en revanche canon et la machine sera donc proposée à 99 €, avec une licence active pour Windows 10. En revanche, ses futurs propriétaires devront repasser à la caisse pour pouvoir profiter d’Office… ou opter pour un de ses pendants libres.

Fait amusant, ce n’est pas la première fois que Thomson lance un Neo 10. L’entreprise nous avait en effet gratifiés d’une tablette de 10 pouces portant ce nom, une tablette qui était elle aussi proposée à un prix très canon.

Mots-clés thomson