Quand Thor était président des USA

Malgré la situation pandémique, les USA ont fêté le Jour de l’Indépendance comme tous les 4 juillet. Et quel meilleur média pour rendre hommage à l’histoire des Etats-Unis que le comics ? Marvel est une institution dans le pays de l’Oncle Sam et l’éditeur n’a pas hésité à le rappeler plusieurs fois. Il faut dire qu’avec les multiples réalités, les scénaristes sont plutôt libres d’étoffer cette riche mythologie. Dans un arc, les Quatre Fantastiques inventent une machine à remonter le temps pour modifier les circonstances de leur origine. Mais comme toujours lorsque l’on bidouille la temporalité, les conséquences ont été nombreuses.

Parmi ces conséquences, Thor a endossé le rôle de… président des USA.

Quand Thor devient président des Etats-Unis
Crédit : Marvel

Une réalité alternative présentée dans le numéro 27 d’Ultimate Fantastic Four.

A lire aussi : Loki, une théorie qui change tout au sujet de Miss Minutes

Un dieu nordique à la tête des Etats-Unis

Le numéro 27 d’Ultimate Fantastic Four nous présente une histoire assez étonnante. Ben Grimm, incapable de guérir de sa condition de Chose, est au plus mal. Les Quatre Fantastiques décident alors d’aller dans le passé pour modifier l’expérience dans la Zone Négative. Mais cette action entraîne de grands changements.

En revenant, Thor est le président des USA et débute un nouvel âge de paix et de prospérité. Le dieu nordique est décrit comme une voix progressiste et sociale, capable de se rebeller contre les institutions.

Mais ce n’est pas tout puisqu’une révolution technologique a lieu grâce aux Skrulls… Les humains, désormais évolués, entrent en contact avec ces extraterrestres qu’ils pensent bienveillants.

Les Skrulls distribuent aux humains des pilules censées leur donner des pouvoirs. Mais il s’agit d’un cadeau empoisonné, tuant des milliards de personnes dans le monde. Le seul survivant ? Ben Grimm, traumatisé par son passé en tant que Chose, refusant la pilule proposée. Il peut alors retourner dans le passé et réparer les dégâts causés.

Finalement, Ben Grimm survit, conserve son apparence humaine. Thor n’est plus président des USA et l’humanité est sauvée. Une trame narrative plutôt étonnante mais typique de Marvel. L’éditeur aime déployer une large mythologie avec de nombreuses histoires dans des dimensions parallèles. Et d’autres héros ont été présidents de la puissance mondiale : Captain America a endossé ce rôle, par exemple.

Mots-clés comicsmarvelthor