Quand Tianwen-1 prend un selfie sur sa route pour Mars

Profitant de la fenêtre idéale pour envoyer des engins spatiaux en direction de Mars, la Chine a utilisé sa fusée Long March 5 pour lancer la mission Tianwen-1 le 23 juillet dernier. La sonde spatiale est composée de trois éléments distincts qui sont un orbiteur, un atterrisseur et puis un rover. Le tout arrivera en orbite martienne vers le mois de février 2021 pour un atterrissage vers le mois d’avril.

Mais en attendant le moment de l’arrivée à destination de Tianwen-1, l’agence spatiale chinoise n’a pas manqué de publier des mises à jour concernant le voyage de l’engin spatial. Tout récemment, les responsables ont publié des photos un peu particulières prises à l’aide d’une caméra détachable et qui montrent des selfies de Tianwen-1 avec comme fond le noir de l’espace profond.

Crédits Pixabay

Les images ont été partagées par la China National Space Administration le 1er octobre dernier à l’occasion de la fête nationale de la Chine.

Un selfie dans l’espace profond

Selon les informations, les photos ont été prises à l’aide d’une petite caméra équipée d’objectifs grand angle qui a été éjectée par la sonde spatiale. L’appareil photo a capturé les images à la fréquence d’un cliché par seconde et les a transmises à Tianwen-1. C’est ensuite cette dernière qui a transféré les données sur Terre.

Sur une des images, on peut voir la sonde spatiale presque dans sa totalité. La photo montre en effet le corps hexagonal de l’appareil, les deux panneaux solaires couleur argent, ainsi que la coque de forme conique sous laquelle est placé le rover. Sur une autre image, on peut voir la sonde spatiale en train de s’éloigner de la caméra. Cette dernière a également été prise en photo par Tianwen-1.

A lire aussi : Mars est très proche de la Terre cette semaine

Des manœuvres pour rectifier la trajectoire

A part prendre des photos, la sonde chinoise doit aussi effectuer certaines manœuvres afin de rectifier sa trajectoire et son orbite. Le 9 octobre dernier, son moteur principal a été allumé pendant une durée de 480 secondes. Selon Chen Lidan, designer en chef du Mars Mission Control Team, cette opération a permis d’ajuster l’inclinaison orbitale de la sonde de 1 à 1,8 degrés pour pouvoir s’aligner avec celle de Mars. Cette procédure a eu lieu alors que l’engin se trouvait à environ 29,4 millions de kilomètres de la Terre.

Avant la manœuvre du 9 octobre, deux corrections mineures de la trajectoire avaient déjà été effectuées par la sonde. Les responsables ont également procédé à des vérifications au niveau des différents instruments à bord de l’appareil et ils ont pu conclure que tout était normal.

Il reste encore près de 4 mois avant que Tianwen-1 n’arrive à destination. D’ici là, on peut encore s’attendre à d’autres mises à jour de la part des responsables de l’agence spatiale chinoise.

A lire aussi : On a découvert de nombreux cratères mystérieux sur Mars

Mots-clés mars