Quant ton appartement loué sur Airbnb est utilisé pour un tournage porno

Des problèmes peuvent parfois survenir lorsqu’on loue sa résidence sur des plateformes comme Airbnb est qu’on ne sait pas toujours ce que les locataires y font réellement. C’est ce qui est arrivé à cette femme de 35 ans, propriétaire d’un appartement dans le 16e arrondissement de Paris qu’elle avait loué par l’intermédiaire d’Airbnb.

C’est en allant à son travail qu’elle a appris que le gardien de son immeuble avait reçu des plaintes de la part de voisins concernant des bruits dérangeants à caractère sexuel provenant de son appartement. Elle a alors fait un tour sur Internet et découvert une vidéo longue de 50 minutes publiée sur le site pornographique Jacquie et Michel. L’endroit où se déroule la scène dans la vidéo ne lui est pas étranger puisqu’il s’agit en fait de son logement.

Crédits Pixabay

La propriétaire a alors décidé de porter plainte contre la boîte de production, la plateforme de location et contre la femme qui a loué son appartement.

Cette dernière était en fait l’actrice jouant dans le film pornographique.

Un incident mineur ?

Selon la propriétaire, lors de la location de son logement de 45 m² en octobre 2017, la demande portait sur une location touristique habituelle.

Les échanges avec la cliente ne présentaient rien d’anormal. Bien au contraire, cette dernière s’est montrée à la fois aimable et courtoise.

Ce qu’elle ne savait pas, cependant, c’est que son appartement allait être utilisé pour un film pour adultes.

Après avoir découvert les faits, la propriétaire a fait appel à un huissier pour faire une constatation et porter plainte contre la société de production à l’origine de la vidéo. Elle a également pris contact avec Airbnb pour leur faire part de son cas. Toutefois, d’après elle, la plateforme a considéré son problème comme étant un simple incident et lui a versé une indemnité de 3740 euros pour couvrir les dommages matériels.

Bien que cette somme couvre largement les frais à payer pour la remise en état de l’appartement, la propriétaire pense qu’il s’agit quand même d’un incident très grave puisqu’un film pornographique a été tourné chez elle sans son autorisation et a de plus été vu par des millions de personnes.

Une affaire toujours en cours

Concernant la poursuite contre la compagnie de production, la propriétaire a perdu en première instance en juin 2019. Après avoir consulté un autre avocat, ce dernier lui a cependant conseillé de poursuivre également l’actrice qui a loué sa résidence. Selon les informations, le procès concernant la plainte contre l’actrice aura lieu l’année prochaine.

Jonathan Bellaïche, le nouvel avocat de la plaignante, prévoit aussi d’envoyer une mise en demeure à Airbnb et de réclamer des indemnisations pour « préjudice moral et atteinte à la vie privée ».

Airbnb, de son côté, a déclaré que l’entreprise ne tolérait nullement le genre de comportement dont a fait preuve la locataire, et que le compte de celle-ci avait déjà été suspendu. La plateforme a aussi indiqué avoir déjà apporté son assistance à la plaignante.-

Mots-clés insolite