Quand un Airbus passe cinq heures à dessiner un sapin de Noël

Un pilote audacieux et très inspiré a voulu célébrer la fin de l’année d’une manière bien particulière. Le pilote chevronné a en effet dessiné un arbre de Noël géant dans les espaces aériens allemand et danois lors d’un vol d’essai à bord d’un Airbus A380 de la compagnie Emirates.

Le vol, qui aurait pris cinq heures pour créer l’arbre de Noël dans le ciel, a été suivi par le site de monitoring d’avion en temps réel Flightradar24, qui a tweeté une image montrant clairement la forme de l’arbre de Noël.

Un vol d’essai transformé en performance artistique aérienne

Selon Flightradar24, le vol était un voyage d’essai, qui aurait eu lieu de toute façon, et le seul élément inhabituel était le trajet. Les différentes couleurs sur l’image montrent les différentes altitudes de l’avion durant son parcours.

L’arbre – qui comprend même des boules de Noël – s’étendait de Hambourg, au nord de l’Allemagne, à Stuttgart au sud, ce qui équivaut à plusieurs centaines de kilomètres de long, plus une décoration (extrêmement allongé) au sommet de l’arbre qui s’étendait jusqu’au nord du Danemark. L’avion n’avait pas de passagers à bord à cette occasion particulière.

Le nouvel avion qui a dessiné l’arbre de Noël fera partie de la flotte aérienne des Emirates. L’A380, créé par Airbus, a effectué son premier vol en 2005 et a été présenté comme un concurrent du Boeing Dreamliner américain. En tant qu’un des seuls avions à deux étages au monde, il offre à bord plus de 550 mètres carrés de surface utile et, selon Airbus, peut transporter de 500 à 900 passagers (selon la disposition des sièges) sur une distance de jusqu’à 15 700 kilomètres sans avoir besoin d’atterrir.

D’autres avisos se sont déjà essayés à l’exercice

En août dernier, un Boeing 747 Dreamliner avait également suscité l’enthousiasme des gens lorsqu’il a passé 18 heures de vol d’essai à dessiner une forme géante d’un 747 dans la majeure partie du ciel de l’est des États-Unis. Mais, tous les « dessins de vol » n’ont pas été aussi bien accueillis.

Le mois dernier, un pilote de l’US Navy a été sévèrement réprimandé, et une enquête a même été lancée, après qu’il ait utilisé un jet de la Navy pour tracer une image un peu plus grossière à travers le ciel de l’État de Washington.

Mots-clés airbusinsolite