Quand un bâtiment fantôme apparaît dans Google Maps

Google Maps n’est plus à une bizarrerie près, mais la dernière d’entre elles est peut-être parmi les plus amusantes. En survolant la ville de Manchester à l’aide de la solution, une habitante de la région a eu la surprise de tomber sur un bâtiment… fantôme.

Si Google Maps rencontre autant de succès, ce n’est pas uniquement pour la pertinence de ses cartes. Ce qui lui permet de faire la différence, ce sont aussi et surtout ses fonctions.

Crédits Google Maps
Crédits Google Maps

Qu’il s’agisse de trouver le premier restaurant post-confinement ou encore de mettre la main sur la borne de charge électrique la plus proche de notre position, l’outil de Google sait être un allié de taille.

Google Maps et ses nombreuses vues

Mais il a aussi un autre atout : ses nombreuses vues disponibles.

Google Maps ne se limite effectivement pas à la traditionnelle vue par plan et l’outil peut aussi afficher une vue satellite de chaque endroit du globe, sauf ceux qui sont cachés bien entendu. Et c’est sans compter sur Street View, qui permet de se déplacer en un claquement de doigts dans n’importe quelle région du globe (ou presque).

Ce même Street View qui peut même dans certains cas revêtir un intérêt sur le plan du marketing, comme nous l’a prouvé cette visite totalement improbable organisée par une entreprise spécialisée.

Un bâtiment présent à deux endroits différents

Et c’est sans compter sur la vue 3D, une vue qui permet de voir la Terre d’en haut avec un effet de profondeur saisissant. Un effet de profondeur qui ne fonctionne cependant pas toujours comme il le devrait.

Or justement, en survolant Manchester après avoir activé cette vue, Kimberly a eu la surprise de découvrir un bâtiment fantôme lévitant au-dessus d’un axe routier de la ville. Un bâtiment composé de quatre immeubles au centre duquel se trouvait un parking.

Après en avoir discuté avec d’autres habitants de la région, Kimberly a réalisé que ce bâtiment n’était pas du tout à l’endroit indiqué, et que la zone au-dessus de laquelle il se trouvait était une simple avenue.

Un bug comme on en voit peu

Intriguée, elle a entrepris de fouiller les environs, et c’est là qu’elle a fini par comprendre ce qu’il s’était passé. Car le fameux bâtiment fantôme ne se trouvait pas uniquement à cet endroit. En réalité, il était aussi situé au nord-est, à seulement deux ou trois pâtés de maison de là.

Comment est-ce possible ? La réponse est finalement assez simple. L’apparition de ce bâtiment fantôme résulte d’un simple bug.

Google Maps a en effet copié par inadvertance l’un des calques du bâtiment original (celui des textures) pour le déplacer à des coordonnées situées un peu plus au sud à l’ouest.

Ce n’est évidemment pas le premier bug que l’on relève dans Google Maps, mais il faut avouer qu’il est de toute beauté.

Mots-clés googlegoogle maps