Quand un cycliste passe 9 heures à se balader dans Londres pour dessiner un cerf

Il existe aujourd’hui de nombreuses applications pour le fitness qui permettent de faire un tas de trucs comme mesurer sa fréquence cardiaque, le nombre de pas effectué ou encore la quantité de calories brûlée. Mais saviez-vous que ces applications pouvaient aussi servir à créer de véritables œuvres d’art ?

Et bien si ! Prenez par exemple Anthony Hoyte, ce cycliste récréatif passe des heures à parcourir les rues du Royaume-Uni dans le but de créer des images sur une application de fitness appelée « Strava« .

Vélo

Crédits Pixabay

Dessiner en faisant du vélo, c’est possible !

Anthony Hoyte réalise son art un peu spécial depuis quelques années déjà, et il a beaucoup de chefs-d’œuvre à son actif (des visages, le père Noël, des animaux, etc.). Mais pour cette période de fin d’année, il a choisi de créer un animal symbolique, le cerf, en parcourant les rues de Londres à vélo. Après 9 heures de pédalage, le résultat est pour le moins impressionnant !

Hoyte explique qu’il s’est mis à réaliser des dessins à travers ses trajets à vélo en voyant d’autres le faire: « J’avais vu d’autres le faire, notamment Stephen Lund au Canada, et je me suis dit : Je vais essayer ça ! », a-t-il déclaré. Il ajoute que ses créations artistiques prennent un certain temps à planifier, mais qu’il essaie de se concentrer sur la qualité plutôt que sur la quantité.

Pour faire ses dessins sur l’application Strava, Hoyte étudie généralement Google et d’autres cartes en ligne et recherche des formes à travers les tracés des routes existantes – « [c’est] un peu comme repérer des photos dans les nuages », dit-il. « Si quelque chose me saute aux yeux – comme une route qui ressemble à un nez – alors je vais essayer de trouver des yeux et ainsi de suite. » Il dit qu’il essaie de suivre le tracé des routes autant que possible, mais n’hésite pas à traverser les parcs, parkings ou même les campus universitaires si cela est nécessaire pour peaufiner son dessin.

Après le Royaume-Uni, les USA dans le viseur

Hoyte vit dans la toute petite ville de Cheltenham, alors pour se donner plus de chance de réaliser ses dessins, il parcoure généralement les grandes villes du Royaume-Uni où les rues sont plus nombreuses. Jusqu’à présent, il a déjà parcouru Londres, Birmingham, Sheffield, Leeds, Cardiff et Bristol.

Notre cycliste amateur aimerait maintenant faire du vélo à l’international, notamment aux USA. Il pense en effet que les villes américaines présenteraient probablement un défi pour lui avec leurs modèles de grille réguliers.