Quand un lac apparaît subitement dans la Vallée de la Mort

La vallée de la Mort (ou Death Valley en anglais), dans le désert des Mojaves en Californie, est une région des États-Unis qui porte bien son nom. Son sol aride et ses températures caniculaires en font l’un des endroits les plus hostiles de la planète. Et si jamais vous vous perdez dans cette vallée, c’est sans doute l’absence totale d’eau qui viendra à bout de vous.

Pourtant, aussi incroyable que cela puisse paraître, un immense lac a fait son apparition dernièrement dans la vallée de la Mort.

Vallée de la Mort

Crédits Pixabay

Un immense lac dans la région la plus aride des États-Unis

L’immense lac, d’environ 16 km de long, s’est formé dans le parc national de la vallée de la Mort après qu’une forte pluie se soit abattue sur la rivière environnante de Salt Creek. L’improbable lac a été immortalisé par le photographe Elliot McGucken, qui passait par là alors qu’il essayait d’atteindre le Bassin de Badwater qui se trouve non loin.

“C’est un sentiment surréaliste de voir autant d’eau dans l’endroit le plus sec du monde”, a déclaré McGucken. Selon le responsable de la formation du parc, Patrick Taylor, de petits étangs se forment occasionnellement dans la vallée de la Mort après des tempêtes. Mais il a déclaré que ce lac était le plus grand qu’il ait jamais vu.

De fortes précipitations à l’origine du lac

Le 10 juillet 1913, on a enregistré à Furnace Creek, dans le parc national de la Vallée de la Mort, la température la plus élevée jamais enregistrée sur Terre : 56,7 °C. Un record qui n’a pas encore été battu à ce jour. Mais cela ne veut pas dire qu’il fait tout le temps chaud et sec dans cette région.

Car oui, même la vallée de Mort connaît elle aussi des températures fraîches saisonnières, mais aussi des moussons d’été et des tempêtes hivernales. Et même si les précipitations annuelles moyennes ne dépassent pas les 50 mm, la vallée connaît par moment des crues soudaines qui peuvent rapidement métamorphoser le paysage.

A Furnace Creek, dans le parc national de la Vallée de la Mort, les précipitations mensuelles moyennes en mars sont de 7,62 mm. Mais au début du mois de mars de cette année, on a enregistré jusqu’à 21,33 mm de pluie. Ce qui a contribué à créer ce grand lac dans cette région extrêmement aride.

Mots-clés insolite