Quand un monolithe apparaît dans Microsoft Flight Simulator

Dès sa sortie, les amateurs de simulateur de vol se sont rués sur le très attendu Microsoft Flight Simulator 2020. Plus réaliste que jamais, il offre une expérience inédite aux joueurs et leur permet d’explorer les quatre coins du globe à bord de leur avion.

Que ce soit sur PC ou sur console, le résultat est bluffant. Bien que ce simulateur de vol soit proche de la perfection, des joueurs ont remarqué la présence d’éléments assez cocasses en survolant certaines régions dans Microsoft Flight Simulator.

Crédits Pixabay

En volant au-dessus de Fawkner, un quartier situé à Melbourne (Australie), les joueurs ont vu un émergé un énorme monolithe qui monopolisait tout le paysage.

Une structure de 212 étages

Lorsqu’ils se sont aventurés à Fawkner, les joueurs ont aperçu de loin une gigantesque structure se tenant au beau milieu du paysage. En regardant de plus près, il s’est avéré que ce monolithe était un gratte-ciel entièrement noir de 212 étages.

Ceux qui n’ont jamais mis les pieds en Australie l’ignorent peut-être, mais ce monolithe n’existe pas. Fawkner réunit en fait un ensemble de petites maisons dans un quartier résidentiel paisible. Quelques jours après le buzz suscité par cet étrange monolithe, on connaît enfin le fin mot de l’histoire.

Le fruit d’une faute de frappe

Il faut savoir que la carte dont se sert le Flight Simulator a été conçue grâce aux données d’OpenStreetMap. Un étudiant du nom de Nathan Wright a apporté des modifications à cette carte, toutefois, comme il l’explique il a fait une faute de frappe qui a mené à la création d’une structure de 212 étages, au lieu de 2.

Nathan Wright s’est confié sur cette erreur qui l’a rendu célèbre sur la toile.

« Je trouve ça tellement drôle, car c’était la première fois que j’utilisais OpenStreetMap. Je l’utilisais pour un travail universitaire et je devais ajouter des données pour la classe. Je ne pensais pas que j’aurais à le revoir. C’est amusant qu’il soit entré dans le jeu et qu’on m’ait retrouvé si rapidement », a-t-il expliqué.

Cette erreur a depuis été corrigée par un autre utilisateur d’OpenStreetMap.

Néanmoins, d’autres bizarreries peuvent encore être visibles sur Flight Simulator. Par exemple, comme le fait remarquer un utilisateur de Twitter qui répond au nom de Hayden Dingman, les palmiers qui bordent les routes en Californie ont été remplacés par des obélisques « terrifiants.