Cette vidéo montre un navire de l’US Navy en train de détruire un drone au laser

Quelque part dans le Pacifique, l’US Navy vient de tester un nouveau système d’arme laser capable de détruire des drones. Les essais ont été menés à bord du navire de transport de chalands de débarquement USS Portland, dans la base de Pearl Harbor. Une vidéo qui montre l’équipement en œuvre a été publiée sur YouTube par l’United States Naval Institute (USNI).

On peut y voir un rayon lumineux dirigé vers un drone, le long de la surface de l’eau.

Un drone volant dans le soleil couchant

Crédits Pixabay

Depuis les années 1960, des armes à énergie dirigée (AED) comme les lasers ont été développées aux États-Unis. Ce type d’arme est comme un système électromagnétique capable de convertir l’énergie chimique ou électrique en énergie rayonnée et de la focaliser sur une cible. Cela peut causer des dommages physiques aux forces de l’adversaire.

Notons que l’armée américaine a déjà testé plusieurs armes laser, mais cette installation utilisée contre un drone en mer est nouvelle. L’arme laser à haute énergie est extrêmement précise et destructrice. Elle est capable d’anéantir des avions en plein vol.

Des moyens de défense efficaces contre les drones

« En effectuant des tests en mer contre les drones et les petites embarcations, nous obtiendrons des informations précieuses sur les capacités des systèmes d’armes laser contre les menaces potentielles », a expliqué Karrey Sanders, commandant de l’USS Portland.

On peut voir, sur les images de la séquence, un laser à semi-conducteurs émanant du pont d’un navire de guerre et atteignant sa cible. Il y a également des clips vidéo qui montrent la combustion du drone.

L’emplacement exact du navire n’a pas été révélé, tout comme la puissance de l’arme. Néanmoins, un rapport de l’Institut international d’études stratégiques, en 2018, a indiqué qu’il s’agirait d’un laser de 150 kilowatts.

La marine américaine affirme que les lasers appelés armes à énergie dirigée (AED) constituent des moyens de défense efficaces contre les drones ou les petits bateaux armés.

« Avec cette nouvelle capacité avancée, nous redéfinissons la guerre en mer. Le développement de DEW apporte des avantages immédiats aux combattants et offre au commandant un espace de décision et des options de réponse accrus », a-t-il ajouté.

À lire aussi : Les drones policiers arrivent à Lyon

Engager des cibles à la vitesse de la lumière

En 2017, un exercice de tir réel similaire a été effectué avec une arme laser de 30 kilowatts à bord du navire de transport amphibie USS Ponce, dans le golfe Persique. Le lieutenant Cale Hughes, un officier du système d’armes laser, a décrit son fonctionnement. Toutefois, le Ponce a été retiré du service peu de temps après.

« Il lance des quantités massives de photons sur un objet entrant. Nous ne nous soucions pas du vent, nous ne nous soucions pas de la portée, nous ne nous soucions de rien d’autre. Nous sommes capables d’engager les cibles à la vitesse de la lumière », a déclaré Hughes.

À lire aussi : Conduct-A-Bot, le système qui permet de contrôler un drone grâce à la pression musculaire

Mots-clés us navy