Quand un père et son fils de 7 ans découvrent deux exoplanètes

Un père et son fils de sept ans apportent une énorme contribution à la science en découvrant deux nouvelles exoplanètes. Celles-ci se situent à 352 années-lumière.

Les planètes gazeuses b et c gravitent autour d’une étoile connue sous le nom de HD 152843. Cette dernière est une brillante naine jaune ayant une température de surface extrême comprise entre 5000 et 5700 °C. L’étoile est légèrement plus lumineuse que notre Soleil, bien que leur masse soit plus ou moins similaire. La différence en termes de luminosité est probablement due au volume. Le soleil des deux exoplanètes est effectivement 1,5 fois plus gros que le nôtre.

La photo de la Voie lactée, notre galaxie
Crédits Pixabay

Pour ce qui est des planètes, b fait à peu près la taille de Neptune avec une révolution de 12 jours et une masse qui représente 12 fois celle de la Terre. La planète c fait 5,8 fois la taille de notre planète et sa révolution varie entre 19 et 35 jours – avec une masse 28 fois celle du globe terrestre. À titre comparatif, Mercure tourne autour de notre Soleil en 88 jours. Cela donne une idée de la proximité des deux géantes gazeuses à la naine jaune.

Découvrir de nouvelles planètes est sans doute une expérience que n’oublieront jamais Cesar Rubio et son fils Miguel. On peut dire qu’ils font partie de la communauté scientifique, mais ils ne sont pas des professionnels. Le père est un simple machiniste à Pomona, en Californie.

Ils peuvent remercier le programme Planet Hunters TESS

Planet Hunters est un programme de l’Agence spatiale américaine lancé en décembre 2010. Il vise à faciliter la découverte d’exoplanètes à l’aide d’observateurs humains. Pour ce faire, les participants analysent les données des télescopes spatiaux de la NASA.

Le programme exploite le fait que les humains soient mieux capables de reconnaître les modèles visuels que les ordinateurs. Le projet Planet Hunters TESS fêtera son troisième anniversaire cette année. Il utilise les données de TESS, le Satellite de recensement des exoplanètes en transit de la NASA.

Miguel et son père participent ainsi à ce programme. « Je sens que je contribue, même si ce n’est qu’une petite partie », a déclaré Cesar Rubio après la confirmation de la découverte. Le machiniste a confié souvent visiter le site web de TESS avec son fils.

A lire aussi : Des astronomes ont détecté une molécule abondante sur Terre dans l’atmosphère d’une exoplanète

Des exoplanètes inhabitables

Les planètes b et c se situent dans la zone habitable du système solaire de HD 152843. Cependant, elles n’offrent pas un environnement similaire à celui de la Terre. Les deux exoplanètes sont trop gazeuses et les températures y sont trop élevées.

L’astrophysicienne de l’université d’Oxford, Nora Eisner, est satisfaite de cette découverte. « Les étudier ensemble, les deux en même temps, est vraiment intéressant pour établir les théories sur la façon dont les planètes se forment et évoluent dans le temps », explique la chercheuse dans un papier paru dans le journal Monthly Notices of the Royal Astronomical Society.

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.

Mots-clés exoplanètes