Quand un photographe de mariage s’entraine avec des LEGO pendant le confinement

Chris Wallace est un photographe professionnel qui s’est spécialisé dans l’immortalisation des cérémonies de mariage. Il est affilié à Carpe Diem Photography, basé au Royaume-Uni. Il exerce ce métier depuis onze ans. Dans sa vie, cet homme à l’agenda chargé a eu l’occasion de photographier plus de 700 cérémonies.

Depuis le début du confinement, il s’est brusquement retrouvé devant un emploi du temps presque vide.

lego

Crédits Pixabay

Durant les semaines d’isolement, Chris s’est senti totalement désœuvré. Finalement, il a trouvé un passe-temps qui est pour le moins original, en combinant son métier avec une de ses passions : les LEGO.

Concrètement, il a créé des scènes d’une cérémonie fictive à travers les briques et les personnages en plastique de la marque.

Chirs a même écrit des récits correspondant aux images, pour les rendre à la fois vivantes et hilarantes. Il a publié ses œuvres sur un blog dédié. Il ne lui a fallu que trois jours pour faire tout le travail.

Des jouets qu’il a conservés depuis 20 ans

« Je suis passé d’un photographe de mariage incroyablement occupé, sans aucun temps libre, à un photographe coincé à la maison, littéralement du jour au lendemain », a déclaré Wallace à Bored Panda.

Chris a confié qu’il aime les LEGO depuis sa tendre enfance. Il a également noté que, jusqu’à aujourd’hui, la marque reste populaire. Pour inventer les scènes, il a dépoussiéré des jouets qu’il a conservés depuis 20 ans.

Il a également complété sa collection en achetant sur Amazon un pack spécial mariage afin de les compléter.

Quelque chose de positif à partager avec le monde

L’artiste a donné des noms aux nouveaux mariés fictifs : Florence et Fred. Dans les scènes qu’il évoque, comme dans le récit, il semble mettre en avant une certaine aspiration pour les beaux paysages naturels : la plage, le coucher de soleil, l’Amazonie et même la pluie.

Il semble également y extérioriser sa frustration causée par l’isolement, en faisant référence à la solitude de la mariée ou en faisant respecter les normes de distanciation sociale par les invités. « C’était tellement amusant, tellement facile d’être créatif et de prendre mon temps, plutôt que d’avoir un temps très limité à un vrai mariage. J’ai hâte de continuer l’histoire des mariés », a-t-il avancé.

Il a reconnu que les dernières semaines étaient difficiles pour les travailleurs indépendants, que beaucoup de gens en ont été financièrement affectés. Il les encourage à garder le moral et « à faire quelque chose de positif à partager avec le monde ! »

View this post on Instagram

#Legowedding with sparklers and BTS

A post shared by Carpe Diem Photography (@carpediem_photography1) on

 

Mots-clés insolitelego