Quand un YouTubeur fait semblant d’entrer dans une zone de quarantaine en Italie

L’épidémie de COVID-19 qui frappe actuellement le monde est quelque chose de très sérieux, et pourtant certains trouvent en cela une opportunité de faire des blagues pour le moins inappropriées.

On voit ainsi tourner sur les médias sociaux des vidéos où des farceurs feignent de renverser un bocal de « coronavirus » dans le métro Newyorkais, ou font semblant de ressentir des symptômes de la grippe en plein vol.

Facepalm

Crédits Pixabay

Et maintenant c’est un YouTuber italien qui a eu l’idée de faire une vidéo où il fait semblant d’entrer dans une zone placée en quarantaine en Italie.

Une prétendue incursion dans une zone en quarantaine en Italie

Francesco Belardi, 24 ans et 390 000 abonnés YouTube, a eu la bonne idée de publier une vidéo où il fait croire qu’il est entré à Lodigiano, une zone en quarantaine en Italie, normalement interdite d’accès et surveillée par les forces de l’ordre.

Dans la vidéo, Belardi affirme avoir réussi à filmer des «images exclusives» de la zone, après avoir déjoué la surveillance des forces de l’ordre avec trois de ses amis qui l’accompagnaient. Il déclare ensuite que les rumeurs circulant sont fausses et qu’il est possible d’entrer dans la zone rouge en toute tranquillité. Mais, ajoute t-il, on est ensuite obligé d’y rester pendant quatorze jours avant de pouvoir repartir.

Le problème c’est que la petite histoire de Belardi n’avait rien de vrai, un média local ayant révélé qu’il avait en réalité filmé les images dans la ville voisine de Guardamiglio, qui se trouve en dehors de la zone de quarantaine.

Des farces au coronavirus qui peuvent coûter cher 

Maintenant  que la petite farce du YouTuber a été révélée, une plainte a été déposée contre lui et il risque une amende de 310 $ et trois mois de prison pour publication de nouvelles fausses, exagérées ou tendancieuses, rapporte le journal Corriere.

Précédemment, un YouTuber basé en Ontario du nom de James Potok avait lui prétendu avoir contracté le coronavirus alors qu’il se trouvait à bord d’un avion de WestJet faisant le trajet Toronto – Montego Bay.

En plein vol, Potok avait déclaré qu’il revenait tout juste de la province de Wuhan, la capitale du coronavirus, et qu’il ne se sentait pas trop bien. Sa farce avait contraint l’équipage de l’avion qui transportait 250 passagers à faire demi-tour !

Mots-clés youtube