Quand un YouTubeur jette 1 000 000 rouleaux d’essuie-tout dans sa piscine pour la vider de son eau

Plus leurs vidéos sont visionnées, plus les YouTubeurs gagnent de l’argent. C’est en grande partie pour cette raison que différents challenges sont nés sur la plateforme. Récemment, le YouTubeur Tyler Oliveira a lancé un nouveau défi intitulé : « Can 1 000 000 paper towels soak up » ou « 1 000 000 d’essuie-tout peuvent-ils absorber une piscine ? » Le résultat n’a pas du tout été ce à quoi il s’attendait.

Ainsi, dans une étrange tentative de vider l’eau de sa piscine, le jeune YouTubeur s’est procuré un million d’essuie-tout.

YouTube

Crédits Pixabay

Mais voilà, les rouleaux jetés dans la piscine n’ont pas absorbé l’eau. En réalité, le niveau de sa piscine a seulement baissé d’un centimètre.

La séquence publiée par Tyler Oliveira a été visionnée plus de 300 000 fois. Néanmoins, l’initiative a suscité de nombreuses critiques à son encontre.

De la pollution et du gaspillage ?

« Nous sommes en train de détruire ces rouleaux d’essuie-tout en ce moment même. Nous arrivons à peine à pénétrer dans cette piscine humide », a déclaré Tyler Oliveira dans la vidéo.

Choqués, de nombreux utilisateurs de la plateforme ont blâmé le YouTubeur. Nombre d’entre eux ont souligné l’aspect polluant du défi, en s’indignant des déchets accumulés et du gaspillage. « La quantité de serviettes en papier qui a été gaspillée est terrible », a écrit l’un d’entre eux.

Pour ne rien arranger, un autre YouTubeur, qui se fait appeler Mr Beast, s’est lancé comme défi de planter 20 millions d’arbres. Certains internautes ont fait la comparaison entre les deux challenges. « MrBeast : plante 20 millions d’arbres. Vous : gaspillez 100 145 serviettes en papier, » a déploré l’un d’eux.

Il a fait un don de 1000 dollars à la Croix-Rouge

En réponse aux réactions négatives, Tyler Oliveira a affirmé que les essuie-tout existaient indépendamment du fait qu’il les ait utilisées ou non.

« Ces serviettes en papier existaient et auraient été utilisées à un moment donné dans un avenir prévisible. Mais oui, peut-être, j’ai eu un micro impact sur la demande de serviettes en papier dans toute l’industrie des serviettes en papier. Qui sait ? »

Il a toutefois reconnu que le défi était une « mauvaise idée ». « Étant donné que cette vidéo reçoit beaucoup d’attention, bien que négative, je voulais voir si nous pouvions transformer ce grand négatif en grand positif ! J’ai fait un don de 1000 dollars à l’organisation de la Croix-Rouge australienne ».

Mots-clés youtube