Quand une femme commence à allaiter avec son aisselle

La science nous réserve parfois des surprises, et c’est justement le cas avec cette histoire rapportée en juillet par le New England Journal of Medicine. Elle explique en effet qu’une femme venant d’accoucher a développé des tissus mammaires supplémentaires situés au niveau… de son aisselle.

La femme, dont le nom n’a pas été communiqué, est âgée de 26 ans et elle a accouché à l’hôpital de Santa Maria à Lisbonne au Portugal le mois dernier.

La photo d'une mère en train d'allaiter son enfant
Image par StockSnap de Pixabay

Un accouchement qui s’est fait par les voies naturelles et qui n’a engendré aucune complication, ni pour la mère, ni pour l’enfant.

A lire aussi : La folle histoire de Mary Ann Cotton, l’une des premières tueuses en série britanniques

Une jeune maman découvre une masse au niveau de l’aisselle

Mais voilà, deux jours plus tard, la jeune maman a commencé à ressentir une douleur lancinante au niveau de l’aisselle droite. Une douleur qui a persisté et qui est devenue plus intense.

Inquiète, elle a donc consulté et les médecins de l’hôpital ont entrepris d’examiner attentivement la zone.

Lors de l’examen, ces derniers ont détecté une masse ronde située au niveau de son aisselle droite. Le plus étonnant reste cependant à venir. Après avoir pressé sur cette masse, ils ont en effet constaté la libération d’un liquide blanche. Un liquide qui s’est avéré être du lait maternel.

Cette femme de 26 ans souffre donc de polymastie, une condition assez rare touchant environ 6 % des femmes et se traduisant par l’apparition de tissus mammaires supplémentaires dans le corps. Des tissus pouvant apparaître un peu partout sur le corps.

A lire aussi : En Chine, mort d’un homme infecté par le virus “Monkey B”

Un cas rare de polymastie

Si l’on en croit les recherches qui ont été menées à ce sujet, alors cette condition se manifesterait pendant le stade du développement foetal. Habituellement, lorsqu’une femme tombe enceinte, les cellules précurseuses des glandes mammaires commencent à se former entre l’aisselle et l’aine. Elles finissent cependant par disparaître pour ne rester qu’au niveau des seins.

Dans certains cas, il peut cependant arriver que ces cellules ne disparaissent pas et c’est justement ce qui est arrivé à cette jeune maman. Elles sont en effet restées présentes au niveau de l’aisselle droite et c’est ce qui explique la formation de cette masse.

Dans ce cas précis, en tout cas, cette masse ne présente aucun danger. Les médecins ont cependant indiqué qu’elle devra aussi être analysée lorsque la patiente demandera à se faire dépister pour le cancer du sein. Les cellules présentes à cet endroit sont en effet identiques à celle présentes au niveau de sa poitrine.