Quand une présentatrice américaine pose à côté d’un mouton mort, avec un sex-toy couvert de sang à la main

Larysa Switlyk est une présentatrice américaine passionnée de chasse, de pêche et d’aventures en territoires sauvages. Elle est également connue pour son émission Larysa Unleashed, une émission dans laquelle elle partage ses diverses expériences. Très décriée, elle s’est retrouvée prise dans une nouvelle polémique après avoir posé avec un mouton mort, un sex-toy plein de sang dans la main.

Larysa Switlyk se définit elle-même comme une chasseuse professionnelle.

mouton

Après avoir obtenu une maîtrise en comptabilité et travaillé pendant quelque temps pour une agence immobilière, elle a subitement réalisé qu’elle n’était pas faite pour la vie à la ville.

Larysa Switkyl, une chasseuse très critiquée

En effet, cette Américaine s’est découvert une véritable passion pour la vie sauvage, la chasse et la pêche. Après de nombreuses hésitations, elle s’est donc lancée corps et âme dans sa passion en tentant d’en faire son métier.

Depuis, elle a pris l’habitude de partager ses excursions et ses trophées de chasse sur YouTube et ses autres profils sociaux, ce qui lui a valu de nombreuses critiques par le passé.

Il faut croire que ces dernières n’ont pas suffi. Lors d’une chasse menée à Norfolk en Angleterre, l’Américaine a en effet tué un mouton et elle a ensuite posé à côté de sa dépouille, souriante, avec un immense sex-toy couvert de sang dans la main. La photo n’est évidemment pas passée inaperçue et de nombreux internautes n’ont pas manqué de lui faire part de leur ressentiment à l’égard de cette photo, une photo qualifiée par beaucoup “d’immonde” et “d’immorale”.

D’après les informations récoltées par Fox News, cette photo aurait été prise à l’occasion d’une partie de chasse organisée avec un groupe pour le 30e anniversaire d’un ami. Jenna Gearing, une chasseuse britannique, était présente et elle aurait choisi de quitter le groupe après que Switlyk ait “manqué de respect” à l’un des animaux tués par le groupe.

Une photo “immonde” et “immorale”

Elle a néanmoins précisé à l’occasion d’une entrevue que la photo incriminée avait été prise après son départ. Il semblerait donc que la chasseuse américaine ne se soit pas limitée à ce seul “coup d’éclat”.

Jenna Gearing a également indiqué que Switlyk s’était montrée “insupportable” durant tout le voyage et que l’organisateur de l’événement avait fini par mettre un terme à l’expédition.

La chasseuse américaine, de son côté, semble s’amuser de toute l’affaire et elle a ainsi lancé une nouvelle ligne de vêtements faisant référence à cette fameuse polémique. Elle a également indiqué qu’elle ne s’excusera jamais d’être un chasseur.

Ce n’est pas la première fois qu’une chasseuse est prise à partie sur les réseaux sociaux. En 2017, une chasseuse très populaire a ainsi mis fin à ses jours après avoir été la cible de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux. Elle avait elle aussi pris l’habitude de partager les photos de ses “trophées” sur les réseaux sociaux.

Par respect envers l’animal (le mouton), nous avons choisi de ne pas publier la photo. Vous pouvez néanmoins la trouver dans l’article du Sun. Elle est cependant très choquante et elle ne conviendra donc pas à tous les publics.