Quand une théorie du complot bizarre fait le buzz sur TikTok, la police s’en mêle

TikTok est connu pour les vidéos de challenges ou encore les chorégraphies sur des musiques entraînantes. Mais il y a un autre type de contenu pouvant devenir viral sur le réseau social, les théories du complot. De nombreux utilisateurs sont intéressés par ce côté inhabituel de TikTok, et on a pu en avoir la preuve avec ce qu’il s’est passé avec cette entreprise distribuant des accessoires de fête.

La société qui a malheureusement subi les conséquences d’une des théories du complot de TikTok s’appelle Ionized. Elle est spécialisée dans la vente d’articles comme des bâtons lumineux ou encore des chapeaux festifs sur Amazon. Dernièrement, la société a enduré des semaines de harcèlement qui ont fini par ruiner sa chaîne sur Amazon et qui ont même conduit à plusieurs visites de la police. La cause de ces problèmes a été une vidéo TikTok devenue virale et qui est basée sur une théorie inspirée de QAnon.

Crédits Pixabay

Cette théorie disait que l’entreprise travaillait secrètement dans le trafic d’enfants. Selon Ali Momin, un partenaire d’Ionized LLC, la publication de cette vidéo a conduit à un barrage d’e-mails et de messages, mais aussi à l’implication de la police. Leurs produits listés sur Amazon ont été les proies d’un très grand nombre de commentaires négatifs et d’accusations disant que les articles étaient vraiment des enfants vendus pour du sexe.

Cette situation est assez similaire à ce qu’il s’est passé l’été dernier. A l’époque, le site de vente en ligne Wayfair avait été accusé de gérer un réseau de trafics sexuels, et TikTok avait joué un rôle important dans la propagation de la fausse information. Au moment des faits, un porte-parole de la plateforme avait indiqué que le réseau social ne permettait pas la désinformation, et cela incluait le partage de vidéos en relation avec des théories du complot. Ils avaient assuré qu’ils allaient supprimer tout contenu dangereux lié à la théorie de Wayfair et continuer à renforcer les mesures de protection.

L’origine de la théorie

Tout a commencé en avril dernier lorsqu’une théorie sur les accessoires de fête vendus sur Amazon sous la marque Lumistick a commencé à se propager auprès de petits comptes TikTok. D’après les premières vidéos, il y avait sur la liste des produits un chapeau qui coûtait des milliers de dollars, et d’autres articles comme des bâtons luminescents ou des lumières LED avaient également des prix très élevés. De là, les théoriciens du complot ont conclu que personne n’allait acheter un chapeau à ce prix-là, et que les listes, postées par la même société, ne voulaient dire qu’une chose, que c’était une façade pour le trafic d’enfants.

Ce que les créateurs de vidéos ont en fait raté sur la page d’Amazon, c’est que les prix mentionnés concernaient l’achat en grande quantité et non l’achat à l’unité. Par exemple, le prix de 16 000 dollars mentionné pour le chapeau lumineux correspondait à 3 000 unités, ce qui revient à un prix de 5,5 dollars par chapeau.

L’histoire aurait pu en rester là, mais l’utilisateur de TikTok @dontghostme a fait une vidéo nourrissant la théorie concernant Lumistick et puis l’a partagée auprès de son million d’abonnés. On ne sait pas si cet utilisateur croyait vraiment en cette théorie ou s’il voulait tout simplement obtenir beaucoup de vues. En tout cas, la vidéo est devenue virale et a obtenu plus de 6,1 millions de vues et plus d’un million de likes.

Lorsque la vidéo est devenue virale sur TikTok, elle a commencé à apparaitre sur les autres plateformes. Puis, les messages ont commencé à arriver au niveau de la société derrière la vente des articles, et les commentaires accusateurs sont apparus sur Amazon. Au début, les commentaires négatifs ont uniquement été rédigés sous un seul produit, mais plus tard, d’autres évaluations à une étoile sont apparues sur les autres articles de la compagnie.

Les conséquences sur l’entreprise

L’on sait que la vidéo accusatrice n’est pas uniquement devenue virale grâce aux abonnés de @dontghostme. L’algorithme de recommandation de TikTok a en effet joué un rôle important. Momin a d’ailleurs découvert la source des commentaires négatifs lorsque certains de ses amis lui ont dit que la page TikTok For You leur avait recommandé la vidéo de @dontghostme.

D’après Momin, après trois semaines très stressantes, la situation ne s’était toujours pas améliorée. En l’espace de trois jours, 7 officiers de police sont venus dans leur entrepôt et Momin leur a dit qu’ils pouvaient venir quand ils le voulaient et visiter l’entrepôt mais qu’ils ne devaient plus les déranger. Finalement, le commissaire est venu pour s’excuser en disant qu’ils avaient reçu des appels.

Au fil du temps, l’ « hystérie » causée par la théorie s’est peu à peu calmée. Toutefois, cette histoire continue d’impacter sur l’entreprise de Momin, et ils continuent de recevoir des e-mails sur le sujet. Sur Amazon, aucun des reviewers ayant mis une étoile et qui avaient accusé l’entreprise n’a acheté le produit pour tester leur théorie. Mais en tout cas, les évaluations négatives sur la plateforme de vente ont porté un sale coup à Ionized. Cela a même affecté la note générale de sa boutique sur Amazon, qui pourtant vend autre chose que la marque Lumistick. Amazon n’a pas répondu à leurs demandes de régler le problème des évaluations, au lieu de cela, le site a plus tard décidé de suspendre complètement le compte utilisé par l’entreprise.

Ainsi, cette histoire est un exemple concret montrant les conséquences des théories du complot dans la vie réelle. Les utilisateurs d’Internet ne devraient jamais conclure trop rapidement lorsqu’il s’agit de sujets de ce type.

Mots-clés tiktok