Quand une ville cherche à améliorer son image sur Google

Dans le sud de l’Alaska, aux États-Unis, il existe une ville de plus de 2500 habitants appelée Wrangell. Carol Rushmore est à la tête de l’équipe chargée du développement économique de l’arrondissement. Elle a essayé de taper le nom de la ville pour laquelle elle travaille dans le champ de recherche de Google. Elle n’a pas été tout à fait satisfaite du résultat. « Je pense juste que la représentation peut être différente », a-t-elle affirmé.

La ville est bien présente sur le plus puissant moteur de recherche au monde. Les meilleures destinations en ville y sont citées, à savoir Petroglyph Beach, un sentier de randonnée populaire, et State Historic Park, un parc.

Crédits Pixabay

Néanmoins, Rushmore a constaté que « l’information dans l’encadré est de l’information technique ».

« Pourquoi ne pouvons-nous pas fournir des informations de base amusantes sur la communauté ? », a-t-elle suggéré. Ainsi, la ville travaille désormais l’image qu’elle affiche sur Google dans le but d’attirer plus de visiteurs.

Il est temps d’agir

Rushmore estime qu’il faut agir. Afin de remédier à ce problème de visibilité en ligne, les autorités locales ont décidé de recourir au service de Truly360, une start-up spécialisée dans les nouvelles technologies qui travaille en étroite collaboration avec la filiale d’Alphabet.

Le contrat stipule que celle-ci veillera à ce que les internautes aient une bonne impression de la ville. L’accord dispose également qu’elle conseillera la population locale, la Chambre de commerce de Wrangell et les entreprises locales sur les moyens dans l’amélioration de leur empreinte numérique.

En contrepartie, la ville s’est engagée à verser environ 1 500 dollars par mois à l’entreprise.

La ville pourra bientôt être visitée sur Google Street View

D’après Eric Trautloff, un représentant de Truly360, si les gens « n’aiment pas ce qu’ils voient sur Google, ils n’arriveront probablement pas sur votre site Web, compte Facebook ou Instagram ».

Il a également souligné que le moteur de recherche de Google peut être guidé. « Google prend l’information là où il peut la trouver et l’y met, si vous ne le faites pas vous-même », a-t-il expliqué. « Ça peut être terrifiant en même temps, parce que vous ne savez pas ce qui se passe. »

Il a commencé par parcourir les rues de la ville en voiture pour prendre des photos. Les clichés seront bientôt affichés sur Google Street View, le service de navigation virtuelle de Google.

Mots-clés insolite