Sony Xperia Z3 : focus sur l’écran et l’autonomie

Le Sony Xperia Z3 ne va pas tarder à montrer le bout de son nez et vous devez être très nombreux à l’attendre de pieds fermes. C’est normal, et figurez-vous justement qu’il m’accompagne au quotidien depuis quelques semaines maintenant. Après nous être penché sur son design, sur son capteur et sur son système audio, le moment est donc venu de nous intéresser à son écran, et à son autonomie. Le tout avec une petite vidéo en prime, forcément.

Sur le papier, le Z3 est assez proche de son prédécesseur. On ne va pas se mentir, sa fiche technique est même quasi identique à celle du Z2.

Sony Xperia Z3 : photo 3

Sauf que dans la pratique, il y a quand même quelques différences et nous en avons eu un bon exemple avec le test de son capteur et de son haut-parleur. Les ingénieurs de Sony ont effectivement fait en sorte de repousser une nouvelle fois leurs limites et on ne peut que les en féliciter.

Mais en va-t-il de même pour l’écran et la batterie du terminal ?

L’écran du Z3 atteint une diagonale de 5,2 pouces, et il est capable d’afficher une définition de type Full HD 1080p, pour une résolution en 1920×1080. Il s’agit d’une dalle de type IPS et elle s’accompagne de deux technologies maison : le Triluminos et le X-Reality.

Qu’est ce que ça veut dire ?

Tout simplement qu’elle offre un niveau de netteté et un contraste supérieurs à la normale, avec des couleurs plus neutres et plus naturelles en prime. Cerise sur le gâteau, elle est aussi censée délivrer des images moins bruitées et cela vaut aussi bien pour les photos que pour les vidéos, bien sûr.

Le Z2 embarque les mêmes technologies, mais l’image délivrée par le Z3 n’a rien à voir avec les prouesses dont était capable son prédécesseur. Les couleurs sont moins saturées et il offre un meilleur rendu dans les hautes et dans les basses lumières. En d’autres termes, on a une image correspondant davantage à la réalité de la vraie vie.

Avec un léger bémol cependant. Je ne sais pas si c’est mon modèle qui pose problème mais j’ai remarqué que les couleurs de mon Z3 tiraient légèrement vers le bleu. Les tons sont donc plus froids que sur le Z2 et le Z1.

C’est assez déroutant, bien sûr, mais Sony a bien fait les choses et il suffit de se rendre dans les paramètres du terminal pour trouver un menu permettant de régler la balance des blancs. Et ça, c’est bien, surtout pour les amateurs (ou amatrices) de belles images.

Bon, et la batterie alors ? Là encore, la fiche technique du terminal est assez précise. D’après ce document, le Xperia Z3 embarque une batterie de 3100 mAh, pour 19 heures d’autonomie en conversation, 120 heures en écoute musicale, 10 heures en lecture de vidéos et… 740 heures en veille.

Dans les faits, le bougre s’en sort extrêmement bien. Il peut ainsi tenir deux jours d’affilée, sans le mode Stamina. Avec, on peut dépasser les trois jours. Tout dépendra évidemment de vos réglages et de l’utilisation que vous en faites. Pour vous donner une idée, j’ai rechargé le terminal jusqu’à la gueule hier midi, et il me reste très exactement 68% de batterie.

C’est franchement pas mal. A titre de comparaison, à la fin de la journée, mon Z2 tourne plutôt autour des 45%, pour la même utilisation.

Et puis, Sony a aussi intégré un autre mode : l’Ultra Stamina. Avec les majuscules, s’il vous plaît. Et là, c’est bien simple, l’autonomie est multipliée par cinq minimum. En contrepartie, et bien vous pourrez juste passer des appels, prendre des photos ou accéder à votre agenda.

A réserver en cas d’extrême urgence en somme.

On termine avec la vidéo évoquée un peu plus haut.