Et vous, quelle est votre personnalité ?

Parmi les moyens permettant de se connaitre soi-même, il y a l’indicateur MBTI ou Myers-Briggs Type Indicator. Cet indicateur est basé sur les théories de la personnalité du psychiatre Carl Jung et indique que nous sommes tous nés avec une préférence pour l’extraversion ou l’introversion, l’intuition ou la sensation, la réflexion ou les sentiments, ainsi que le jugement ou la perception. Les différentes permutations de ces paramètres produisent 16 types de personnalité ayant chacun ses forces et ses « angles morts ». Selon la théorie, en comprenant dans quel groupe on se trouve, on peut mieux s’appliquer dans notre vie personnelle ou professionnelle.

L’entreprise Myers-Briggs Company est aujourd’hui en plein essor. Trouver le type de personnalité des clients lui rapporte en effet 20 millions de dollars par an. Ses clients viennent d’institutions publiques ou privées, d’universités, de l’armée, ou encore du monde sportif. En dehors du monde des entreprises, la théorie de la personnalité de Myers-Briggs est aussi suivie par de nombreux adeptes comme un loisir, et même parfois comme une façon de vivre.

Une illustration montrant un homme en train de pêcher
Image par André Santana AndreMS de Pixabay

Selon les informations, environ 50 millions de personnes ont passé le test MBTI depuis les années 60. Aujourd’hui, il y a près de 2 millions de personnes qui le font chaque année. On peut ainsi se demander ce qui séduit tant les gens avec le MBTI.

A lire aussi : Souffrez-vous de misokinésie, un trouble touchant 1 personne sur 3 ?

L’origine du MBTI

Merve Emre a fait le test quand elle était jeune et elle est aujourd’hui professeur associé à l’Université d’Oxford. En 2018, elle a écrit le livre « The Personality Brokers » où elle parle de l’histoire du MBTI. D’après le livre, le test a été développé en 1943 par une mère et une fille qui s’appelaient Katharine Cook Briggs et Isabel Briggs Myers. Leur but était de renforcer le recrutement de la main d’œuvre pendant la Seconde Guerre Mondiale.

L’intérêt pseudo-scientifique de Briggs a été testé alors qu’elle « entraînait » la jeune Briggs Myers. Plus tard, elle a trouvé un point focal dans les théories de Jung sur les « types psychologiques ». En 1921, elle a reçu un livre sur le sujet, ce qui a été pour elle un éveil intellectuel et spirituel. Jung est devenu pour elle un guide et ils ont fini par devenir des correspondants.

De son côté, sa fille Briggs Myers est devenue écrivaine. En ce qui concerne le test, elle a envisagé les types de personnalité comme un moyen d’arriver à un équilibre au niveau de la société. Un moyen qui va aider les gens à devenir plus efficaces et à l’aise au travail et à la maison. Ayant abandonné l’écriture en 1943, elle a été engagée par le consultant Edward N Hay. Elle a voulu participer à l’effort de guerre et c’est ainsi qu’elle s’est basée sur l’étude faite par sa mère sur Jung pour mettre sur pied son propre « indicateur de type » qui va permettre de faire correspondre les gens aux postes qui leur conviennent.

Selon Emre, Briggs Myers pensait que le système serait plus efficace s’il montrait que tout le monde était bon pour quelque chose. Pour elle, cela allait donner une meilleure productivité et convaincre les travailleurs de bien faire leur travail en étant libres et heureux.

A lire aussi : 5 traits de caractère qui font de vous une personne extraordinaire… selon un agent du FBI

Les avantages et les inconvénients du MBTI

Au cours des années, beaucoup ont témoigné du changement positif que le MBTI a apporté à leur vie. Par exemple, il y a ceux qui ont dit que cela avait ouvert leurs yeux sur qui ils étaient. A partir de là, il a été plus facile pour eux de comprendre comment fonctionnait leur esprit.

La connaissance du type de personnalité a aussi permis à des personnes de mieux se comprendre entre-elles puisqu’elles appartenaient au même groupe. Cela offre un grand intérêt dans le monde du travail puisque la relation entre les collègues s’améliore lorsque chacun sait de quels types sont les autres. C’est d’ailleurs le but de certains praticiens certifiés qui sont engagés par des entreprises pour participer à des séances de team building.

Certaines personnes ont aussi déclaré que leur mariage se serait mieux passé s’ils avaient su plus tôt pour le MBTI. Toutefois, l’entreprise Myers-Briggs Company déconseille d’utiliser cette méthode pour trouver une compatibilité romantique.

Sur Internet, le MBTI est actuellement très discuté. Cela va même jusqu’à avoir des forums qui parlent de la plante qui correspondrait à chaque type de personnalité par exemple. Mais Internet est aussi un outil qui permet d’utiliser l’indicateur de la mauvaise façon. Par exemple, si l’on entre son type de personnalité sur Google, les algorithmes vont présenter des conseils sur ce type. Par exemple, le moteur de recherche va proposer comment perdre du poids pour une personne du type ENTJ, ou encore quel film ce type devrait regarder. Même si à la base, l’indicateur est un moyen de faire croitre l’empathie pour quelqu’un, c’est aussi un moyen de mettre en relief les différences.

Il y a quelques années, un utilisateur du forum r/MBTI a publié qu’il allait laisser toute cette histoire d’indicateur derrière lui. Selon lui, les MBTI, les fonctions cognitives, la typologie, ce sont des choses qui embrouillent le cerveau et la perception des autres comme si on était des machines et non des êtres humains.

En tout cas, c’est à chacun de voir si connaitre son type de personnalité avec l’aide du MBTI pourrait l’aider dans sa vie personnelle et professionnelle.

Mots-clés psychologie