Quelques constructeurs automobiles veulent reprendre la production alors que le COVID-19 bat son plein Outre-Atlantique

Jusqu’à présent, le nombre de cas d’infections au coronavirus Sars-CoV-2 dans le monde a dépassé 3 400 000 humains. Parmi ces derniers, 1 626 275 personnes ont été guéries et 244 876 sont malheureusement décédées, suite au COVID-19.

Actuellement, avec 1 160 838 cas confirmés, 173 725 guérisons et 67 448 décès, les États-Unis sont les plus touchés par cette terrible pandémie. Alors que la situation est encore loin de s’arranger, de nombreux constructeurs automobiles souhaitent reprendre leurs activités.

Crédits Pixabay

Face à cet empressement, le président de l’UAW (United Auto Workers), Rory Gamble, est particulièrement inquiet. Et cette démarche précipitée ne pourra qu’engendrer un désastre pour tout le monde, selon Gamble.

Volkswagen ouvre le bal, les autres constructeurs annoncent une reprise très prochainement

On a récemment appris qu’une usine de Volkswagen sise en Allemagne a été rouverte depuis le 27 avril dernier. On sait également qu’une autre usine, implantée cette fois dans le Tennessee, reprendra la production, le 3 mai.

Pour autant, Volkswagen n’est pas la seule entreprise automobile qui rouvrira ses portes, malgré une mise en garde de l’UAW. En effet, Porsche, BMW, Tesla, ou encore Fiat Chrysler Automobiles ont également annoncé la reprise très prochaine de leur production, courant de ce mois.

À partir du lundi 4 mai, Porsche prévoit de relancer la production dans ses usines de Zuffenhausen et de Leipzig, en Allemagne. Quant à BMW, son usine sise en Caroline du Sud reprendra également les activités le même jour. Concernant Tesla, Bloomberg, a indiqué que ses employés devraient retourner au travail au cours de la semaine qui vient.

Pour se défendre, les constructeurs automobiles déclarent être bien préparés

Même si General Motors n’a pas encore communiqué de date exacte concernant sa réouverture, un porte-parole de la société s’est exprimé et a assuré que les mesures nécessaires seront prises, lorsque les activités reprendront. On peut énumérer des mesures de désinfection, des dépistages réguliers du personnel et le respect des règles de distanciation.

De son côté, Volkswagen déclare que des mesures strictes seront également appliquées, parmi une longue liste définie avec les différentes parties prenantes. Par exemple, des marqueurs de distance ont déjà été installés dans son usine en Allemagne, et des centaines de nouvelles stations destinées au lavage des mains ont également été mises à leur disposition.

Mais au final, seul l’avenir nous dira si les constructeurs ont bien pris toutes les dispositions pour faire en sorte que ces reprises se déroulent de manière sécuritaire au vu de la situation actuelle, surtout aux Etats-Unis.

Mots-clés automobile