Quelques infos sur le HoloLens de Microsoft

Microsoft va tenir une nouvelle BUILD a la fin du mois et la firme souhaite visiblement prendre les devants. Preuve en est, elle vient de mettre à jour le site consacré au HoloLens.

Le dispositif a été présenté pour la première fois par le géant américain en fin d’année dernière et il avait fait forte impression à l’époque. Ce n’est même rien de le dire car il avait littéralement conquis les foules, allant même jusqu’à toucher les personnes les plus réfractaires à ce type de produits.

Microsoft HoloLens

Le casque HoloLens ne va pas modifier la réalité, il va plutôt la transcender.

A la veille de sa nouvelle BUILD, Redmond a donc décidé de dévoiler davantage d’informations sur ce que tout le monde désigne désormais comme le premier casque holographique de l’histoire de l’humanité.

Le HoloLens n’a rien à voir avec la réalité virtuelle ou avec la réalité augmentée

Premier point et pas des moindres, Microsoft souhaite que nous fassions la distinctions entre la réalité virtuelle, la réalité augmentée et… les hologrammes.

Le HoloLens va plus loin que ses concurrents et il ne se contente ainsi pas d’immerger l’utilisateur dans un univers imaginaire ou de placarder des éléments virtuels dans son champ de vision.

L’idée ici, c’est plutôt de modifier – transcender – la réalité en fonction de nos attentes et de nos besoins.

Il sera ainsi possible de verrouiller certains éléments dans notre réalité. Si nous le souhaitons, nous pourrons par exemple accrocher une liste de courses virtuelle sur notre frigo, ou même les prévisions météo sur la porte de notre appartement.

Tout l’intérêt de la chose étant que ces éléments ne disparaitront pas tant que nous ne les aurons pas supprimés.

Autre point important, le HoloLens sera un terminal totalement indépendant, certes, mais il sera aussi propulsé par Windows 10.

Le meilleur reste à venir car il fera la part belle aux applications universelles. Autrement dit, un éditeur ou un développeur pourra très bien utiliser les APIs fournies pour créer des hologrammes associés à ses solutions logicielles.

Pour la partie technique, sachez que le casque sera réglable et il pourra ainsi s’adapter à toutes les têtes. En outre, s’il sera pourvu de verre transparent, il faudra aussi compter sur un système audio capable de superposer des sons aux bruits de l’environnement. Microsoft ne souhaite effectivement pas isoler l’utilisateur.

Mots-clés hololensmicrosoft