Mais qui est Q, le leader du mouvement QAnon ?

Il y a quatre ans, un mouvement complotiste voyait le jour sur les forums en ligne 4Chan et 8Kun. Il affirmait (sans véritables preuves à l’appui) que Donald Trump combattait secrètement un vaste réseau pédophile et sataniste non seulement aux Etats-Unis, mais aussi partout dans le monde.

Contre toute attente, la mouvance QAnon compte aujourd’hui des millions d’adeptes, dont des milliers de militants qui sont vraiment très impliqués sur les réseaux sociaux. Le mouvement a d’ailleurs récemment fait parler de lui en organisant une grande manifestation pour protester contre la non-réélection de Trump. En effet pour les partisans du mouvement, ce dernier serait le seul à pouvoir contrer cette sombre organisation dont le but est de « créer un nouvel ordre mondial ».

Crédits Pixabay

Depuis, beaucoup se demandent qui peut bien se cacher derrière le mouvement QAnon. Eh bien, la start-up suisse OrphAnalytics s’est sérieusement penchée sur la question… et elle affirme que deux personnes seraient à l’origine des premiers messages qui ont lancé la mouvance complotiste.

Q serait au fait deux personnes !

Les experts d’OrphAnalytics ont exploité les statistiques d’apparition de chaînes de caractères pour déterminer l’auteur des messages à l’origine du mouvement QAnon. « L’approche que l’on utilise, c’est de la stylométrie mais celle sur laquelle on s’est focalisé, c’est une stylométrie de séquence, de chaînes de caractères », a indiqué le responsable Claude-Alain Roten. « On ne cherche pas à sortir des propriétés sur les unités linguistiques comme des mots ou des tournures de phrases ou de la syntaxe. On cherche de l’information sur des caractéristiques qui caractérisent une chaîne de caractères. »

Les conclusions ne se sont pas fait attendre : « la différence dans le signal est assez forte pour ne laisser que peu de doutes sur le changement d’auteur », a indiqué OrphAnalytics dans un rapport publié le mois dernier. Tout porte donc à croire que les milliers de messages cryptiques sont l’œuvre de deux personnes et non d’une seule ! Reste à savoir qui sont derrière le fameux Q !

A lire aussi : Qanon entre au Congrès américain

Une technique qui a déjà fait ses preuves

Pour ceux qui ne connaissent pas, la stylométrie est une technique qui vise à décrire les propriétés stylistiques d’un texte en se basant sur l’utilisation d’outils statistiques. Elle ne date pas d’hier, mais elle s’est beaucoup améliorée depuis l’avènement des machines et les résultats sont passionnants.

A lire aussi : Patreon met aussi des bâtons dans les roues de Qanon

OrphAnalytics l’a d’ailleurs déjà utilisé avec succès dans l’affaire Elena Ferrante, mais aussi pour aider à résoudre des affaires criminelles. Et ce n’est que le début au vue de l’efficacité de la technique ! En attendant, les investigations continuent pour essayer de démasquer le duo derrière Q…

Mots-clés qanon