Quikdraw, le prochain accessoire incontournable des photographes ?

Les photographes éclairés ou même professionnels doivent souvent jongler avec plusieurs objectifs. En studio, ce n’est pas forcément très dérangeant mais il n’en va évidemment pas de même lorsqu’on se retrouve sur le terrain. Partant de ce constat, Riley Kimball, ingénieur de son état, a décidé d’inventer un accessoire spécial et permettant à n’importe quel photographe de changer d’objectif en dix secondes et avec une seule main. Un défi intéressant et qui a débouché sur le Quikdraw, un drôle de machin qui pourrait bien devenir le futur accessoire incontournable de tous les photographes…

Quikdraw, le prochain accessoire incontournable des photographes ?

Pour moi, une bonne invention, c’est une invention simple, intelligente et qui apporte un réel plus dans la vie des publics ciblés. Le tout en déclenchant des remarques comme “mais bon sang mais c’est bien sûr” ou “mais pourquoi donc est-ce que je n’y ai pas pensé avant”. Et ce sont justement ces deux phrases qui me trottent dans la tête depuis hier et après avoir regardé la vidéo de démonstration du Quikdraw.

Plutôt logique, puisque cet accessoire est vraiment très malin. Très malin, et qui semble en plus très bien conçu. Le Quikdraw se présente effectivement sous la forme d’un holster à tête pivotante qui va venir s’attacher à une ceinture. Dessus, on va trouver la même monture que sur notre réflex. Il suffira donc de prendre nos objectifs et de les visser sur ces holsters pour les emporter partout avec nous. Ensuite, lorsque nous aurons besoin d’en changer, il nous suffira de dévisser celui qui nous intéresse pour le coller ensuite sur notre boitier. Et vice versa, le tout étant bien évidemment de laisser un holster libre histoire de pouvoir y caser l’objectif qui était initialement monté sur notre boitier. Exactement comme le jeu des chaises musicales, en fait.

Alors bon, mes explications ne sont pas forcément très claires, mais le concept est expliqué dans la vidéo qui suit. Ce qu’il faut savoir, aussi, c’est que le Quikdraw sera décliné en deux modèles : un compatible avec la monture Canon, un autre avec la monture Nikon. Rien de prévu pour Pentax malheureusement, ou même pour Sony. Dommage, mais sachant que cet accessoire n’a pas encore été commercialisé pour le moment et qu’il ne s’agit que d’un projet KickStarter, tout peut encore changé. Et ce qui est sûr, c’est que le bougre ne manque vraiment pas de charme.

Par contre, en cas de pluie, faudra prévoir l’imper’.