Qwant débarque sur mobile

Qwant est encore peu connu du grand public. Du moins, le navigateur français n’est sollicité que par les internautes qui se soucient de leur vie privée. Le browser créé en 2013 a comme credo le respect de la confidentialité, mais il n’était accessible que sur desktop. Conscient de l’engouement suscité par les recherches sur mobile, l’entreprise vient de mettre à la disposition des mobinautes une application sur iOS et Android.

Qwant multiplie les annonces depuis quelques mois. Après avoir lancé une version allégée de son moteur de recherche et une autre mouture pensée pour les enfants, l’entreprise française a en effet noué un partenariat avec Firefox afin d’asseoir sa présence sur le web.

Qwant Application

Qwant débarque sur mobile.

Désormais, elle souhaite passer à la vitesse supérieure par le biais de cette application, une application qui propose plusieurs fonctions pensées spécialement pour les mobinautes.

En quoi Qwant est particulier ?

Contrairement aux navigateurs jugés « intrusifs, » Qwant ne fait pas dans l’exploitation de données personnelles. Ainsi, le moteur de recherche privilégie une expérience utilisateur de qualité.

De même, le navigateur français n’applique pas de traçage de l’internaute. D’ailleurs, il ne dispose ni de cookies ni d’historique de recherche.

Autrement dit, pas de publicités intempestives, l’utilisateur n’est pas tracé et ses données ne sont ni cédées ni revendues à des tiers. Le navigateur garantit donc un surf anonyme et il se veut respectueux des données personnelles et de la vie privée de ses utilisateurs.

Une particularité appréciable, que l’on retrouve bien évidemment dans cette application mobile.

Surfer en toute confidentialité

La nouvelle application intègre Liberty. Il s’agit d’un navigateur dédié assurant l’anonymat de l’utilisateur. L’un de ses rôles est de stocker toute information jugée sensible grâce à la technologie SIM&PIN. Brevetée, cette dernière consiste à chiffrer lesdites données dans le terminal, ce qui renforce la confidentialité du mobinaute.

En prime, l’internaute peut placer un widget sur la page d’accueil. Mieux, il a aussi accès à un répertoire regroupant des applications respectueuses de ses données. Comme des outils de gestion de mots de passe, par exemple, ou même des solutions de cloud et des messageries sécurisées.

Jean-Manul Rozan et Éric Leandri se sont positionnés sur le « Freedom Qookie » lors de la création de Qwant. Ce concept prône la non-exploitation par des tiers des fichiers témoins de connexion. Un an plus tard, la start-up comptait Axel Springer parmi ses actionnaires (20 % du capital).

Qwant Appli

Télécharger Qwant sur iOS

Télécharger Qwant sur Android

Mots-clés qwant