Raël a une dent contre Independence Day 2

Raël a été voir Independence Day 2 et il n’a pas du tout aimé le film. Non, et un de ses porte-paroles l’a fait savoir en publiant un article très complet sur un des portails du mouvement. Un article dans lequel il explique que les extra-terrestres sont des gens très sympathiques et qu’ils risquent de s’offusquer de ce genre de films. Remarquez, les raéliens sont bien placés pour en parler, hein.

Si vous ne connaissez pas son histoire, il faut rappeler que Raël n’a pas toujours porté ce nom-là. En réalité, à la base, il s’appelle Claude Vorilhon. Ce n’est pas tout à fait pareil, non ?

Raël Independance Day 2

Raël a une dent contre Independence Day 2.

Claude a donc multiplié les casquettes au fil de ces dernières années.

Raël a multiplié les casquettes au fil de ces dernières années

Ni à Vichy le 30 septembre 1946, il a effectivement quitté sa région natale en 1961 pour devenir chanteur de rue, sous le pseudonyme de Claude Celler. Il a d’ailleurs sorti quelques titres cinq ans plus tard et il a même enregistré plusieurs disques durant toute sa carrière.

Mais voilà, en 1970, son producteur se suicide et Claude décide de mettre un terme définitif à sa carrière de chanteur.

Il lance du coup un magazine de sport automobile quelques années plus tard, un magazine qui ne rencontre pas le succès escompté et qui se solde même par un échec cuisant. Ne souhaitant pas en rester là, Claude se lance alors dans une carrière de chroniqueur sportif.

En 1973, sa vie prend une toute nouvelle tournure lorsqu’il fait la rencontre d’un extra-terrestre. Il se baladait en effet au Puy de la Vache lorsqu’une soucoupe volante a atterri à ses pieds. Là, une créature venue d’une autre galaxie est sortie de l’engin pour lui confier un message de la plus haute importance.

Histoire de ne pas en rester là, il a même profité de l’occasion pour lui donner son nouveau nom : Raël.

Suite à cette drôle de rencontre, Claude – pardon, Raël – a écrit un premier livre pour parler de son expérience et aussi pour partager le message qui lui a été remis ce soir-là. Un livre dans lequel il explique que toutes les formes de vie présentes sur la planète ont en réalité été créées par ces fameux extra-terrestres, les Elohim.

Oui, car les Elohim sont des pros de la génétique et ils ont même une avance de 25 000 ans (à la louche) sur notre propre espèce.

Raël a rencontré deux fois ses potes extra-terrestres

La deuxième rencontre a eu lieu le 7 octobre 1975. Cette fois, Raël a eu la chance de pouvoir faire une petite balade sur la planète de ses nouveaux amis, une planète sur laquelle il a rencontré Bouddha, Moïse, Jésus et Mahomet.

Que faisaient-ils là ? Simple, ces prophètes ont tous été envoyés par les Elohim à la base mais leur message n’a pas été bien compris par la plèbe. Quel dommage.

Il est revenu totalement transformé de son voyage, avec un magnifique collier de barbe en plus. Comme il l’a dit et écrit à plusieurs reprises ensuite, il a en effet découvert des êtes merveilleux, magnifiques et, surtout, pacifistes.

Et tout le problème est là finalement car Princess Loona, une des porte-paroles du « mouvement », affirme que des films comme Independence Day 2 salissent la mémoire des Elohim mais également de toutes les autres civilisations extraterrestres de l’univers.

Marrant, non ? Certes, mais il faut tout de même savoir que les raéliens ne sont plus une petite secte perdue au beau milieu de la Creuse. Ils comptent en effet plusieurs dizaines de milliers de membres en provenance de nombreux pays différents.

En attendant, Raël a aussi enchainé les procès ces dernières années et il vit depuis plusieurs années maintenant exilé au Québec.

Et on termine avec une petite vidéo datant de l’époque où Raël se prenait pour Brel.

Mots-clés funinsolite