Raspberry Pi 400 : un Raspberry Pi dans un clavier pour 72 €

Le Raspberry Pi 400 devrait intéresser toutes les personnes qui en ont marre de devoir se coltiner une tour encombrante sur leur bureau.

Lancé par la Raspberry Foundation – et non, il ne s’agit pas d’un mod créé par un passionné – le Raspberry Pi 400 ressemble en effet à tout sauf à une unité centrale. Le produit prend ainsi la forme d’un clavier compact, un clavier dans lequel a été caché un Raspberry Pi.

Le Raspberry Pi 400, un Raspberry Pi pas tout à fait comme les autres
Le Raspberry Pi 400, un Raspberry Pi pas tout à fait comme les autres

Totalement autonome, il suffira donc de le brancher sur un écran pour retrouver son environnement de travail. Plutôt futé.

Raspberry Pi 400, un Raspberry Pi dans un clavier

Il est bien loin le temps où la Raspberry Foundation avait pour but de proposer aux plus démunis l’ordinateur le plus complet possible au prix le plus bas. Depuis le lancement du tout premier Raspberry Pi, la fondation a considérablement étoffé son offre… et vu les prix de ses mini ordinateurs s’envoler par la même occasion.

Toujours est-il que cette stratégie de diversification a du bon. Elle permet en effet à la fondation de toucher une cible plus large, et le Raspberry Pi 400 s’inscrit pleinement dans cette tendance.

Comme indiqué un peu plus haut, ce nouveau produit Raspberry ressemble à tout sauf à un Raspberry Pi. Il prend en effet la forme d’un clavier à la fois compact et élégant, un clavier entièrement blanc avec quelques notes de rouge en prime.

A lire aussi : Rock Pi X, un Raspberry Pi au format x86

Une solution tout en un pour ne pas avoir à se creuser la tête

Il faut cependant se méfier des apparences. Ce produit va un peu plus loin que nos pauvres claviers et il embarque ainsi un ordinateur complet. Et plus précisément un Raspberry Pi équipé d’un Broadcom BCM2711 composé de quatre coeurs cadencés à 1,8 GHz, de 4 Go de RAM en LPDDR4-3200 et de deux ou trois bricoles en plus comme le WiFi ac (2,4 et 5 GHz), du Bluetooth 5.0 ou encore une connectique complète.

Ici, et en plus du sempiternel port GPIO, on va donc trouver un connecteur Ethernet Gigabit, deux connecteurs micro HDMI prenant en charge la 4K à 60 Hz, un connecteur USB-C et pas moins de trois ports USB, avec deux ports USB 3.0 et un port USB 2.0.

La mise en place sera facile pour sa part puisqu’il suffira de connecter le clavier à un écran et à une source d’alimentation pour démarrer la machine, une machine sur laquelle vous serez libre d’installer le système de votre choix.

A lire aussi : Fedora IoT, un nouvel OS pour Raspberry Pi

Proposé à 72 €, le Raspberri Pi 400 est livré avec un clavier AZERTY et sans mémoire. Il faudra donc lui adjoindre une micro SD pour pouvoir l’utiliser.

Mots-clés raspberry pi