Rassurez-vous, Kojima ne comprend pas non plus Death Stranding (mais veut créer un nouveau genre)

Death Stranding, c’est un peu l’OVNI de la scène vidéoludique. Un titre qui en a très peu dévoilé dès son annonce, mais multiplie les annonces et vidéos ces derniers jours. Mais rien n’y fait, Death Stranding reste toujours aussi mystérieux ! Il faut dire qu’on trouve derrière ce futur jeu le papa de Metal Gear Solid, Hideo Kojima, adepte des expériences vidéoludiques singulières. Mais une chose est sûre : on peut faire confiance au créateur, bien décidé à nous proposer une expérience unique avec Death Stranding. Et surprise : de son propre aveu, Kojima ne comprend pas non plus le jeu…

C’est en tout cas ce que l’homme a expliqué en interview pour le Financial Times – des propos rapportés par Tweak Town.

Mais Kojima en profite également pour expliquer qu’il souhaite créer un nouveau genre de jeu.

Death Stranding proposera un genre vidéoludique inédit

Death Stranding laisse beaucoup de monde sceptique, son créateur lui-même. C’est en tout cas ce que Kojima a expliqué lors d’une interview.

Death Stranding… Même aujourd’hui, je ne comprends pas ce jeu. La vision du monde, le gameplay, c’est tout nouveau. Mon objectif est de créer un genre qui n’existe pas et devra surprendre tout le monde. Évidemment, c’est risqué.

Peut-on vraiment donner tort à Kojima ? Après avoir été évincé de Konami – et ne pouvant donc plus signer de nouveaux Metal Gear Solid -, l’homme s’est lancé dans un pari risqué avec ce nouveau jeu. Jusqu’à maintenant, Death Stranding n’a partagé que peu d’informations, si ce n’est que le joueur incarnera Sam, à qui Norman Reedus prête ses traits, dans un monde post-apo peuplé de créatures étranges. Son objectif sera de lier l’humanité.

Sam sera également accompagné d’un bébé, le “Bridge Baby”, lui permettant de déceler les créatures – des terroristes indépendantistes viendront également lui barrer la route. Le casting est complété par de grands noms comme Mads Mikkelsen, Léa Seydoux ou encore Guillermo Del Toro.

Il faudra attendre le 8 novembre 2019 pour découvrir si Kojima a réussi son pari : celui de proposer un nouveau genre vidéoludique, surprenant et prenant de court tous les joueurs. Avec un tel teasing, on espère que l’homme atteindra son but comme il a su le faire dans le passé avec Metal Gear Solid – qui n’a pas été surpris de voir Psycho Mantis lire dans ses pensées !?