Ravn X, le drone lanceur de satellites

La start-up américaine Aevum a conçu un drone pas comme les autres. Pesant plus de 20 tonnes (charges comprises), le Ravn X est censé réduire le coût de déploiement d’un satellite en orbite basse terrestre.

L’utilité des drones va au-delà de leur simple capacité à produire des photos aériennes. En plus de pouvoir servir dans un tel domaine, ces appareils volants sans pilote peuvent aussi être utilisés pour livrer un colis ou encore lancer des attaques militaires. Dans le cas du Ravn X, le concept est tout à fait différent. Conçu par la jeune pépite américaine Aevum, il s’agit d’un drone qui servira à placer des satellites en orbite basse terrestre. Avec une charge utile de 500 kg, l’engin devrait pouvoir transporter sans difficulté un satellite de télécommunications, un satellite militaire ou encore un petit télescope spatial, pour ne mentionner que ces quelques exemples.

Capture YouTube

Il faut savoir que le Ravn X peut peser jusqu’à 25 tonnes. Son poids varie en fonction de son chargement (charge + carburant).

L’un des aéronefs sans pilote les plus lourds du moment

Compte tenu de ce poids particulièrement impressionnant, le Ravn X fait partie des aéronefs sans pilote les plus lourds qui existent actuellement.

En ce qui concerne ses dimensions, le drone fait environ 24 mètres de long et 5,48 mètres de haut pour une envergure de 18 mètres. D’après son concepteur, il est opérable sur une piste longue d’environ 1,6 km.

Cela signifie qu’il pourra décoller et atterrir sur presque tous les aéroports commerciaux et militaires.

Le Ravn X fonctionne avec du kérosène. Avec ce carburant qui est utilisé par la plupart des jets conventionnels, il est censé être en mesure de placer un satellite en orbite basse en environs trois heures. Comme le souligne Engadget, cette capacité permettra au drone d’Aevum de raccourcir les délais de déploiement de satellites de plusieurs années à plusieurs mois.

95 % du lanceur réutilisable

Une fois le Ravn X atteint l’altitude cible, la fusée à deux étages attachée à son ventre se détache et s’enflamme en moins d’une seconde. Selon la start-up américaine basée en Alabama, à terme, 95 % du lanceur sera réutilisable, mais avant cela, Aevum espère atteindre un taux de réutilisation de 70 %. La première mission est prévue pour l’année prochaine. Ravn X se chargera à cet effet de la mise en orbite du satellite ASLON-45 de l’US Space Force.