Rdio se lance dans la vidéo en streaming avec Vdio

Rdio, c’est un peu le service qui monte, qui monte, sur le secteur de la musique en streaming. Oh, bien sûr, il n’est pas aussi populaire que Spotify, mais il faut tout-de-même reconnaître qu’il séduit de plus en plus d’internautes et il est même possible que vous ayez déjà succombé à ses charmes. Quoi qu’il en soit, il semble bien décidé à ne pas en rester là et c’est sans doute pour cette raison qu’il vient tout juste de lancer un tout nouveau service qui officie cette fois sur le marché de la vidéo en streaming. Un service qui s’appelle… Vdio et qui n’est malheureusement disponible qu’aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Oui, enfin pour l’instant…

Avant de sabrer le champagne et d’hurler votre joie au visage du monde, sachez tout-de-même que Vdio ne fonctionne pas sur le même modèle économique que Rdio et les autres services du même type. Contrairement à ces derniers, il n’est effectivement pas question d’un accès illimité à un vaste catalogue en échange d’un abonnement mensuel ou annuel. Non, ce dont on parle ici, c’est bel et bien d’un service de VOD comme on en trouve beaucoup sur la toile.

Vdio : streaming vidéo en VOD

Vdio est à la VOD ce que Rdio est à la musique et c’est bien normal puisque les deux services appartiennent à la même société.

Très concrètement, donc, chaque film, chaque série, chaque contenu devra être acheté / loué séparément. Bien qu’on ne connaisse pas encore tous les tarifs appliqués, on sait par exemple que l’épisode d’une série sera facturé 2.99$ en moyenne. C’est une belle somme, évidemment, et le pire reste à venir puisque la première saison de Breaking Bad, pour prendre un exemple, coûtera quand même 14.99$. Pire, la troisième saison de Walking Dead sera quant à elle facturée 42.99$ ! A ce prix là, c’est sûr, il va être très difficile de détourner les internautes de toutes les plateformes de téléchargement illégal.

Vdio : un catalogue récent, mais des tarifs rebutants

Après, concernant le service, et bien on retrouve une ergonomie similaire à celle de Rdio avec une interface dépouillée, minimaliste et qui met l’accent sur l’essentiel, et donc sur le contenu. L’utilisateur, de son côté, pourra facilement mettre toutes les oeuvres de son choix de côté pour les consulter plus tard, gérer ses différents achats en quelques clics et profiter en plus de l’intégration de Facebook et, par extension, de fonctions sociales.

Notez enfin que si Vdio sera accessible directement depuis n’importe quel navigateur web, une application pour iPad est apparemment en cours de soumission sur l’AppStore et elle ne devrait donc pas tarder à montrer le bout de son nez.

Via