La réalité virtuelle pour explorer des mondes extraterrestres ?

La réalité virtuelle dépasse le cadre purement ludique. Bien utilisée, elle pourrait également jouer un rôle capital dans l’exploration spatiale. C’est en tout cas la thèse avancée par Dan Lester, un chercheur travaillant pour le cabinet de conseil américain Exinetics.

Ce n’est pas une révélation, mais tous les mondes distants ne ressemblent pas nécessairement à notre propre planète. Il suffit d’ailleurs d’examiner avec attention les relevés effectués sur Mars ou sur n’importe quelle autre planète pour s’en rendre compte.

Exploration Spatiale

Chaque monde est unique et c’est précisément ce qui rend l’exploration spatiale aussi passionnante… et aussi dangereuse.

La réalité virtuelle pour explorer des mondes

Pour l’heure, l’humanité se cantonne à la Terre et sa périphérie, mais il arrivera fatalement un moment où elle s’étendra à travers le système solaire pour coloniser d’autres mondes. Lorsque cela arrivera, les astronautes devront risquer leur vie pour les explorer.

Ou pas. Dan Lester, un chercheur travaillant pour le cabinet de conseil américain Exinetics, pense pour sa part qu’il est possible de contourner le problème en s’appuyant sur la science, et plus précisément sur la robotique et la réalité virtuelle.

Plutôt que d’envoyer physiquement des astronautes sur la surface d’autres planètes pour les explorer, le scientifique propose en effet de les laisser bien au chaud dans leur vaisseau spatial en orbite et de leur faire prendre les commandes d’un avatar robotisé développé spécialement pour l’occasion, le tout au travers d’une visière directement connectée aux yeux de la machine.

Grâce à ce système, il serait possible pour des astronautes d’explorer virtuellement d’autres mondes sans pour autant avoir à poser le pied à leur surface et donc sans mettre en danger leur vie. Ces robots-explorateurs pourraient même leur faire gagner un temps précieux et les aider à déterminer si une exploration physique réelle est vraiment nécessaire.

Bien sûr, les agences spatiales procèdent déjà de la sorte et elles ont ainsi fait appel à des rovers afin d’explorer Mars. Toutefois, les communications ne sont pas directes et il faut ainsi attendre plusieurs minutes pour que les données soient transmises d’un monde à l’autre.

Un atout pour l’exploration spatiale et le tourisme

En plaçant les astronautes dans l’orbite des mondes à explorer, il sera ainsi possible de réduire considérablement cette latence et d’offrir un niveau d’immersion inégalé.

Lester va même plus loin en disant que la réalité virtuelle conjuguée à la robotique pourrait nous aider à explorer des mondes totalement hostiles, des mondes sur lesquels l’homme ne pourra pas poser le pied.

Le chercheur ne cantonne d’ailleurs pas sa réflexion au domaine de l’exploration spatiale. Selon lui, ces techniques pourraient aussi être utilisées dans le cadre du tourisme spatial, pour faire vivre des expériences inédites aux personnes qui auront suffisamment d’argent pour pouvoir se payer un voyage en direction de Mars, Vénus ou n’importe quelle autre planète.

Mots-clés espaceinsolite