Realme C33 : Test, avis et présentation du smartphone

Realme fait un retour sur le segment économique avec sa série C. Après les lancements des Realme C31 et C35, la société lance le nouveau Realme C33.

Photo du Readme C33
Photo du Realme C33

L’approche est totalement différente que ce soit au niveau du design avec un panneau arrière scintillant, ou par les capacités de l’appareil : Realme affirme que le C33 est le seul appareil de cette gamme de prix à posséder une caméra de 50 mégapixels à l’arrière. Enfin, une batterie de 5.000 mAh, Android 12 et un prix de départ de 119€ viennent compléter l’argumentaire de vente de Realme pour ce modèle. Le C33 est-il une option crédible ? Découvrons cela.

Fiche technique du Realme C33

  • Dimensions : 164.20 x 75.70 x 8.30 mm
  • Poids : 187.00 g
  • Écran : 16M couleurs, 60 Hz
  • Résolution : 720 x 1600 px (6.50″), 270 DPI
  • Processeur Unisoc T612 – 8 coeurs
  • 4 Go de RAM et 128 Go de mémoire
  • Batterie de 5000 mAh, chargeur de 10W inclus
  • Appareil photo principal de 50 mégapixels
  • Appareil photo frontal de 5 mégapixels
  • Logiciel : Le package Realme, basé sur Android 12

Une grande attention au design

Le Realme C33 a bénéficié d’une grande attention dans le design qui le rend pratiquement unique dans la gamme du fabricant. On ressent une proximité certaine avec d’autres modèles Realme récents mais l’ensemble est épuré et débarrassé notamment des îlots de caméra qui sont pourtant la norme.

Le revêtement est superbe et est disponible en deux coloris, Or Sablé et Mer de Nuit. Je teste actuellement la version Mer de Nuit qui me convient parfaitement. Pour mes smartphones, je privilégie des design sobres mais classes et j’imagine que la version Or Sablé est bien plus flashy.

Ma première remarque, c’est que ce revêtement et l’absence d’îlot pour les appareils photos rendent l’appareil très sensible aux petits accrocs et frottements, il faudra absolument envisager l’achat d’une coque protectrice pour éviter de l’abîmer trop rapidement. À l’avant, on retrouve un écran plat avec de petits biseaux sur les côtés et le haut, le bas lui est légèrement plus large, nous offrant un ratio écran/téléphone de 82%.

Tout en haut, vous trouverez la caméra frontale de 5 mégapixels. La finition est parfaite, l’ensemble est bien ajusté, solide et correspond aux standards de plus en plus élevés du marché, même dans cette gamme de prix. Vous trouverez également un microphone, un haut-parleur, une prise micro USB et une sortie Jack.

Sur le bord gauche se trouve le petit conteneur de carte, pouvant accueillir 2 SIM et une carte mémoire. À droite, vous trouverez les boutons de volume et un interrupteur marche/arrêt avec le lecteur d’empreintes digitales.

Je m’arrête un peu sur ce lecteur d’empreinte (et je ne suis sans doute pas la seule), car mon expérience sur un appareil est systématiquement ruinée quand ce lecteur fonctionne mal, ou pire, quand il se trouve directement sur l’écran tactile, emplacement bien moins pratique à mon goût. Ici le lecteur est rapide et fonctionne très bien, je suis soulagé, ce test va bien se passer. Si vous le préférez, l’appareil propose également le déverrouillage par analyse du visage.

Tous les boutons sont de la même couleur que le C3, dans la même lignée que le lecteur d’empreintes, ils répondent immédiatement et parfaitement ce qui rend le smartphone très agréable à utiliser. De dimensions plutôt grandes (164,2mm x 75,7mm x 8,3mm), pour un poids de 187 grammes, nous sommes en droit de nous inquiéter de la tenue en main.

Cette inquiétude est rapidement écartée, le tout est facile à utiliser, les boutons sont accessibles et il peut être utilisé d’une seule main sans nous casser le canal carpien. Sur ce design il n’y a pas beaucoup plus à dire, Realme vise ici une cible jeune et nombreuse avec un téléphone très abordable et qui ne passe pas inaperçu.

Reste à voir si les performances sont à la hauteur !

Écran et audio très corrects

L’avant du Realme C33 est doté d’un écran LCD de 6,5 pouces légèrement grignoté par la caméra frontale en haut. Pour cette gamme de prix, l’écran est d’une très bonne qualité, avec un petit regret concernant la résolution des textes et icônes des menus qui auraient mérité une résolution un peu meilleure.

Les couleurs sont bonnes et la qualité de vidéo est appréciable, largement suffisant pour regarder quelques films. Si vous êtes un perfectionniste de l’image, le Realme C33 dispose d’un grand nombre de réglages pour calibrer couleurs et luminosité au plus proche de votre goût. Le son est également très convenable et l’ensemble permet de visionner des vidéos très correctement.

Écran du Realme C33
Écran du Realme C33

Dans cette gamme de prix, il est inutile d’espérer la dernière expérience vidéo et un son du futur, les vidéos sont propres, audibles et ne se figent pas, c’est bien tout ce que nous sommes en droit de demander. A noter, les capacités de luminosité de l’appareil rendent la lecture en plein soleil compliquée, là encore, nous ne pouvions pas vraiment attendre mieux, pour les mélomanes ou les passionnés du son, la prise jack vous permettra de réhausser tout cela en branchant vos écouteurs.

De bonnes performances pour une autonomie encore meilleure

Le C33 embarque le processeur Unisoc T612 qu’on retrouve sur son prédécesseur, le Realme C31, toutefois, il a été grandement optimisé entre les deux versions, les performances sont grandement améliorées.  Celui que j’ai dispose de 3 Go de RAM et 32 Go de mémoire mais existe dans des versions supérieures jusqu’à 4Go de RAM et 128Go de mémoire, enfin, l’ajout d’une carte mémoire permet théoriquement d’augmenter ses capacités jusqu’au téra.

Le Realme C33 fonctionne sous Android 12, basé sur le Realme UI S Edition. Ce smartphone a passé haut la main le fameux test “j’ouvre toutes les applications et on verra bien” et n’a commencé à montrer des faiblesses qu’après la trentaine d’applications en fonctionnement, jeux, maps, navigateurs web … Pour cette gamme et ce que j’ai pu voir de la concurrence, c’est une réussite !

Pour reparler un peu des jeux, il n’est toutefois pas pensé pour cela. Si l’interface reste fluide en toute circonstance, vous ne pourrez pas jouer à des jeux gourmands avec des graphismes élevés. J’ai testé Rocket League avec des graphismes moyens et ai obtenu une moyenne de 31 FPS, c’est correct, mais c’était les graphismes moyens d’un jeu moyennement gourmand. Clairement, ce n’est pas son point fort.

Enfin, le Realme C33 est équipé d’une grande batterie de 5.000 mAh et durera environ deux jours entre 100 et 0 pour une utilisation normale, c’est plutôt bien pour les standards actuels, mais cela se paie avec le chargement. Il est livré avec un chargeur 10W et, de toute évidence, il faudra investir dans un chargeur plus performant. La charge complète a pris 3h15 ce qui, comparé aux appareils dans la même gamme de prix, n’est pas un très bon score.

Un appareil photo qui fait l’affaire

Selon Realme eux-même, le C33 proposerait la meilleure performance photo de sa gamme avec sa caméra principale de 50 mégapixels … et bien cela semble être vrai ! Les images prises en plein jour sont correctes et le mode nuit est même carrément bon. Le seul point faible seraient les photos prises en basse luminosité qui sont, elles, assez décevantes.

Mais la encore, le prix du C33 vient nous rappeler que nous n’étions pas tenus d’espérer plus, si besoin le mode nuit améliorera grandement la prise de vue. Le C33 dispose également d’une caméra selfie de 5 mégapixels qui fera très bien le travail, les couleurs sont naturelles, la qualité générale des selfies est bonne.

Les vidéos en 1080p et 30fps sont également très bien, pour une utilisation normale du type “Soirée avec des amis” ou “Vacances avec la famille” vous ne devriez pas rencontrer de problème. Enfin, vous trouverez dans les réglages les désormais inévitables filtres, couleurs, ambiances, améliorations et filtres pour les portraits.

1 réflexion au sujet de « Realme C33 : Test, avis et présentation du smartphone »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.