RecalBox 7.0 : nouveautés, disponibilités, on fait le point

Cette nouvelle sera accueillie par une salve d’acclamations de la part des fans de rétrogaming ! La version 7.0 Reloaded du célèbre système d’exploitation RecalBox a fait ses débuts le 2 octobre 2020, pour le plus grand bonheur des gamers. Ce sera l’occasion pour les adeptes de jeux vidéo de replonger dans le passé pour jouer aux titres qui ont bercé leur enfance. Les plus jeunes, quant à eux, verront cela comme une opportunité de découvrir les jeux qui ont marqué le monde du gaming il y a des années de cela.

Une petite présentation s’impose toutefois pour les non-initiés. RecalBox fait partie des systèmes d’exploitation de rétrogaming les plus appréciés par les joueurs. Conçu par une équipe de bénévoles, cet OS a le mérite d’être gratuit et est accessible en open source.

Le RecalBox 7.0 se dévoile – Crédits RecalBox

RecalBox est toujours autant sollicité par les gamers et cela n’est pas prêt de changer. En effet, la version 7.0 Reloaded débarque avec pléthore de nouveautés qui attirera certainement les foules.

Il est à noter que l’équipe de RecalBox a mis un an à travailler sur cette mise à jour. Au vu des nouvelles fonctionnalités qui l’accompagneront, on peut dire que l’attente en valait la peine.

RecalBox 7.0 prend en charge le Raspberry PI 4

Il s’agit probablement de la nouveauté la plus attendue par les joueurs.

On parle bien évidemment de la prise en charge du Raspberry PI 4. Sur ce point-là, RecalBox a été devancé par d’autres OS comme RetroPie ou encore Batocera.

Néanmoins, il a réussi à se rattraper sur la version 7.0 Reloaded.

La compatibilité de cette nouvelle version avec le Raspberry PI 4 promet des performances revues à la hausse aux joueurs. Qui plus est, cela leur évitera de se ruiner. Afin que les utilisateurs puissent jouir de la meilleure expérience possible, l’équipe à l’origine de l’OS conseille l’utilisation de la version 2 Go. D’après RecalBox, cela n’aura aucune incidence sur l’émulation.

« Les versions 4 et 8 Go, bien plus onéreuses, n’ont de l’intérêt que dans une utilisation mixte rétrogaming et bureautique, mais n’apportent rien au niveau des possibilités techniques pour de l’émulation pure », lit-on dans un communiqué.

RecalBox 7.0 prend en charge Raspberry PI 4

NetPlay se refait une beauté

Décidément, cette nouvelle version est bien partie pour nous en mettre plein la vue. C’est avec plaisir qu’on découvre que la fonction NetPlay s’est refait une beauté sur le RecalBox 7.0. Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec ce système, il s’agit d’une option qui permet aux joueurs de profiter du rétrogaming en mode multijoueur. Le tout se fait bien évidemment en ligne.

RecalBox est au courant du succès rencontré par des plateformes comme Twitch. C’est certainement la raison qui l’a poussé à intégrer le mode spectateur à la fonction NetPlay. Certains utilisateurs pourront ainsi entrer dans une partie, sans forcément jouer.

La nouvelle version a aussi ajouté de nouveaux noms à la liste des systèmes compatibles avec NetPlay, à savoir Family Disc System, Atari2600, Sega CD, Mr. Boom, PCEngine CD, TIC-80et PC-FX.

Comme si cela n’était pas suffisant, RecalBox donne désormais la possibilité aux joueurs d’utiliser un mot de passe pour protéger leurs parties. Qui plus est, ils pourront changer automatiquement le core des invités en fonction de l’émulateur choisi par l’hôte.

Le rétrogaming en mode multijoueur c’est possible

RecalBox 7.0 vous fait cadeau de 150 jeux indépendants

RecalBox sait comment faire pour entrer dans les bonnes grâces des joueurs. Pour preuve, il a décidé de les gâter en leur offrant pas moins de 150 jeux indépendants lors de l’installation de la nouvelle version.

Dire que les fans de rétrogaming seront aux anges serait un euphémisme. RecalBox leur proposera une liste exhaustive de jeux qui ont fait les beaux jours des consoles rétro. Ils pourront retrouver des titres qui ont tourné sur l’Atari2600, la GameBoy, la Super Nintendo, la Vectrex, la NES ou encore la ScummVM.

Vous vous demandez sûrement pourquoi RecalBox peut se permettre de faire un tel geste envers sa communauté. La réponse est la suivante : il a obtenu les droits de distribution de tous ces titres.

Des centaines de titres disponibles gratuitement

Découvrez la fonction Pad-To-Keyboard

RecalBox 7.0 vient avec son lot d’améliorations pour les options déjà existantes. Néanmoins, la nouvelle version débarque aussi avec de nouvelles fonctionnalités qui seront d’une grande utilité. On citera notamment la fonction « Pad-To-Keyboard. »

Elle redonnera un nouveau souffle de vie aux vieux ordinateurs qui ont besoin d’un clavier pour jouer. En utilisant l’option « Pad-To-Keyboard », les utilisateurs pourront se passer d’un clavier en faisant seulement correspondre ses 4 flèches directionnelles avec les boutons d’une manette.

Les manettes pourront remplacer les claviers

RecalBox annonce une compatibilité avec les mini-PC Intel NUC et l’ajout de nouveaux systèmes

On ne rigole pas lorsqu’on vous dit que RecalBox revient avec une ribambelle de nouveautés. En plus de sa compatibilité avec le Raspberry PI 4, cette nouvelle version introduira la prise en charge native de la gamme des mini-PC Intel NUC.

Pour ajouter à cela, RecalBox 7.0 annonce l’ajout de plus de nouveaux systèmes. Elle compte désormais à son actif plus de 100 systèmes. Les nouveaux venus répondent au nom de Jaguar, Nintendo 64DD, l’Atomisware ainsi que les NAOMI et les NAOMI GD-ROM.

RecalBox 7.0 prend en charge de nouveaux systèmes

Une liste de nouveautés longue comme le bras

Vous avez eu une vue d’ensemble sur les principales nouveautés qui accompagneront le RecalBox 7.0. Toutefois, ce n’est encore qu’une infime partie des nombreuses améliorations qui ont été apportées à ce système d’exploitation. En effet, la liste des nouveautés disponible sur cette nouvelle version est longue comme le bras.

Par exemple, la partition « Share » est maintenant lisible sous Windows. La nouvelle version se dote aussi d’un système de mise à jour plus rapide. Qui plus est, les utilisateurs pourront à présent jouir d’une détection d’une configuration automatique du boîtier NESPi4Case de RetroFlag.

En dehors de cela, elle jouit désormais de la détection et de la configuration automatiques de 80% des manettes USB/Bluetooth.

Les joueurs apprécieront également la refonte de la section audio avec support natif des formats MP3, OGG, OPUS, FLAC, Wave, Modules Amiga et MIDI.

On accordera aussi une attention particulière à l’ajout de 3 systèmes virtuels qui sont les suivants : « tous les jeux », « derniers jeux joués » et « jeux multijoueurs. » En plus de cela, RecalBox 7.0 prendra en charge les pilotes propriétaires NVIDIA 390 et 440.

RecalBox 7.0 vous réserve encore un bon nombre de surprises que vous découvrirez au fil de son utilisation !

Mots-clés dossiersrecalbox