La reconnaissance faciale, nouvelle fonction de Honour of Kings

Honour of Kings est un jeu créé par la compagnie chinoise Tencent et il fait un carton en Chine. Récemment, le groupe a dû faire face à plusieurs critiques. Certains enfants seraient accros à ce jeu et cela pose problème à leurs parents ainsi qu’au gouvernement de l’Empire du Milieu.

Afin de mettre tout le monde d’accord, le jeu va prochainement permettre l’utilisation de la reconnaissance faciale.

Cette fonctionnalité servira à déterminer l’âge de chaque joueur avant qu’il ne puisse profiter du jeu. Cette technologie vient s’ajouter à une mesure qui avait déjà été prise en juillet 2017. Elle consistait à limiter les joueurs de moins de 12 ans à 1 heure de temps de jeu par jour contre 2 heures pour les 13 à 18 ans.

Malgré tout, des doutes subsistent. Cette reconnaissance faciale va-t-elle être suffisante pour raisonner les jeunes joueurs ? Sera-t-elle suffisamment efficace ?

La reconnaissance faciale, un problème d’efficacité ?

Le gouvernement chinois avait pointé du doigt deux potentiels problèmes graves à l’utilisation non contrôlée des jeux vidéos : l’addiction et la myopie. La reconnaissance faciale va prochainement être testée aléatoirement sur des joueurs qui viennent juste de s’inscrire. De ce fait, elle va directement permettre de juger l’âge du joueur et limiter son temps de jeu quotidien.

Tencent est obligé de prendre les mesures nécessaires afin de se soumettre aux conditions du gouvernement chinois. D’autant que ce dernier a déjà banni Monster Hunter World en Chine, un autre jeu du géant chinois.

Quid des dérives possibles ?

Selon l’entreprise chinoise, un test sera soumis à 1 000 joueurs à Beijing et Shenzhen pour vérifier l’âge et l’identité des nouveaux joueurs.

La reconnaissance faciale va déterminer l’âge du joueur avec des détails précis comme la distance entre les deux points de largeur du nez par exemple. En plus de cela, elle va permettre de comparer le visage de l’utilisateur avec les enregistrements de photos du gouvernement. Cette fonctionnalité vient donc compléter celles qui existaient déjà dans la plateforme Youth Guardian de Tencent.

Depuis les premières plaintes, Tencent a donc déjà ajouté trois fonctions pour limiter le temps de jeu des enfants à Honour of Kings.

Maintenant, ce système de reconnaissance faciale ne fait pas l’unanimité non plus et beaucoup reprochent ainsi à l’éditeur d’ouvrir la porte à de nombreuses dérives.